Quatrième de couverture :

Philippe a quarante ans, est directeur commercial, marié et père de deux enfants. Ambre a vingt ans, n’est rien et n’a personne. Sauf lui.Quand submergée par le vide de sa vie, elle essaie de mourir, Philippe l’envoie loin, dans un village de montagne, pour qu’elle se reconstruise, qu’elle apprenne à vivre sans lui. Pour sauver sa famille aussi.Je revenais des autres est l’histoire d’un nouveau départ. Le feuilleton d’un hôtel où vit une bande de saisonniers tous un peu abîmés par la vie. Le récit de leurs amitiés, doutes, colères, rancoeurs, amours aussi.Le roman des autres, ceux qu’on laisse entrer dans sa vie, ceux qui nous détruisent mais surtout ceux qui nous guérissent. »

Mon avis :

Une belle histoire comme sait les écrire Mélissa Da Costa !

Nous faisons la rencontre dans ce roman d’Ambre, Tom, Rosalie, Andréa… Des personnages tous attachants avec un passé compliqué comme la plupart des gens me direz-vous !

Tous avancent dans la vie et essayent de se reconstruire, de renouer certains liens, de comprendre les erreurs du passé.

La vie réserve aussi de jolies surprises…

Le tout au milieu de la nature, en travaillant, on retrouve toujours les jolies valeurs que Mélissa laisse transpirer comme l’amitié, l’amour, l’entraide et surtout que tout est possible et qu’il ne faut pas être résigné !

A lire ! J’avoue que j’ai préféré les deux autres romans de l’auteure mais j’ai tout de même passé un beau moment de lecture !

Bonne lecture,

L.