L’artiste de la semaine : Auguste RENOIR

logo_lectures_louise_couleur

 

PARenoir

 

 

Pierre-Auguste Renoir, dit Auguste Renoir, né à Limoges le 25 février 1841 et mort le 3 décembre 1919 est l’un des plus grand peintres français.

La famille Renoir vit alors assez pauvrement.  Il est le sixième de sept enfants. Son père, Léonard Renoir est tailleur, sa mère, couturière. En 1844, la famille Renoir quitte Limoges pour Paris où le père espère améliorer sa situation. Pierre-Auguste y suit sa scolarité.

C’est en 1855 que le père de Renoir met son fils Auguste âgé de 14 ans en apprentissage dans une fabrique de porcelaine. L’adolescent est initié à la peinture sur porcelaine.

L’introduction d’une machine mettre fin à cette expérience et plusieurs autres suivront, dont la peinture de tentures d’Eglise.

Huit ans plus tard Renoir disposait d’assez d’argent pour entrer, en avril 1862, à l’école des Beaux Arts. Parallèlement au cours de l’école, il fréquence aussi l’Atelier privé de Charles Gleyre où il se liera d’amitié avec Alfred Sisley, Frédéric Bazille et Claude Monet. Les quatre amis vont peindre régulièrement en plein air dans la forêt de Fontainebleau.

Membre à part entière du groupe impressionniste, il évolue dans les années 1880 vers un style plus réaliste sous l’influence de Raphaël. Il a été peintre de nus, de portraits, paysages, marines, natures mortes et scènes de genre, pastelliste, graveur, lithographe, sculpteur et dessinateur. Peintre figuratif plus intéressé par la peinture de portraits et de nus  féminin que par celle des paysages, il a élaboré une façon de peindre originale, qui transcende ses premières influences.

En 1880, il rencontre une jeune modiste, Aline Charigot, qui travaille non loin de son atelier. Elle a vingt ans, elle posera pour lui dans de très nombreux tableaux. Ils se marieront en 1890, cinq après la naissance de Pierre, et auront trois enfants, Pierre, Jean (le cinéaste), et Claude.

Renoir est connu, apprécié, il peut maintenant profiter de la vie. Aline posera une première fois dans « les Canotiers à Chatou », puis comme les amis de Renoir, dans une de ses toiles majeures qu’il achèvera en 1881 « Le déjeuner des canotiers ».

boating_party_luncheon

Les spécialistes décrivent plusieurs périodes dans l’œuvre de Renoir :

  • La période impréssioniste de 1864 à 1883
  • La période ingresque ou « sèche » de 1883 à 1890
  • La période « nacréé » de 1890 à 1897

Renoir a laissé une œuvre considérable, nécessairement inégale, ne serait-ce qu’en raison de son caractère prolifique : plus de 4000 peintures, soit un nombre supérieur à celui des œuvres de Manet, Cézanne et Degas réunies.

Bonne semaine en compagnie d’Auguste Renoir !

L.

 

Publicités