Quatrième de couverture :

Leena Cotton est épuisée. Ce n’est pas elle qui le pense, c’est son corps qui le lui dit. Son burn-out explosif en plein milieu d’une réunion capitale parle à sa place. Pour la peine, son employeur lui impose deux mois de congés qu’elle ira passer – en traînant les pieds – dans le cottage de sa grand-mère, à la campagne. Elle aurait encore préféré mourir de surmenage que d’ennui…


Eileen Cotton a pris une décision : puisque son époux de toute une vie l’a quittée du jour au lendemain, elle a désormais le droit de vivre pour elle-même. Et pourquoi pas même… vivre une relation charnelle passionnée, à 80 ans ? Mais dans son petit village du Yorkshire, les candidats au poste d’amant ne sont pas légion…
Un problème ? Une solution ! La grand-mère et la petite-fille n’ont qu’à échanger leurs vies. Eileen ira habiter dans la colocation de Leena à Londres, où les beaux messieurs pullulent, tandis que Leena a pour mission de se reposer à la campagne et… de régler tous les problèmes qu’elle avait tenté jusqu’ici de mettre sous le tapis.
Avec quelques conseils pour apprivoiser la trépidante capitale d’un côté, et un ou deux trucs pour gérer les voisins intrusifs (ou excessivement séduisants) de l’autre, les aventurières devraient s’en sortir… N’est-ce pas ?

Mon avis :

J’ai lu ce roman cet hiver et c’est un chouette moment de lecture. Emmitouflée dans un plaid avec un infusion, j’ai passé quelques heures agréables auprès de Leena et ses amis ! Comme vous l’aurez compris, le côté british de la couverture m’a fait de l’oeil de suite !

C’est exactement ce que je recherchais : un roman divertissant, sans prise de tête, drôle et frais dans un cadre hyper agréable !

Conclusion, si vous avez envie de vous aérer dans un petit cottage, foncez ! Ce roman est fait pour vous !

Bonne lecture,

L.

Si vou