Quatrième de couverture :

 » Voilà, je me présente : Romain Piveteau, 42 ans, Niçois d’origine qui-a-gardé-des-O-un-peu-ouverts, restaurateur sympa, père solo qui-fait-ce-qu’il-peut, ex drôle. Ça tient en peu de mots. Il n’y a pas de quoi charmer une comédienne aux allures de déesse romaine.Quand j’y pense… Alba, déesse romaine… ça aurait pu être un signe pour un Romain comme moi… Il paraît que les couples se fondent toujours sur une espèce de légende originelle…  » Le cœur a ses raisons qu’on aimerait parfois ignorer Dans un bus, Romain rencontre Alba. Transporté par le charme éclatant de cette inconnue, il ne résiste pas à l’irrépressible envie de la revoir. Mais osera-t-il faire le premier pas ? Et surtout : a-t-il seulement droit à cette histoire ?

Mon avis :

Le craquant de la nougatine m’a donné envie de le lire dès que j’ai lu la quatrième de couverture.

Conclusion, je l’ai acheté !

Nous faisons la connaissance de Romain et d’Alba. J’avoue que Laure m’a séduite avec le métier d’Alba. Elle est comédienne et fait les doublures de voix pour des séries étrangères, elle lit également des livres audio. J’ai toujours aimé ce côté là, l’artiste qui est dans l’ombre ! Ça m’a toujours plu.

Enfin, bon, je m’éloigne !

J’ai été un peu moins emballée par ce petit dernier car j’ai eu peu d’empathie pour Romain et Alba, j’ai trouvé la première moitié du livre un peu longue. J’aurai bien aimé que l’histoire se poursuive, comme si elle s’était arrêtée trop tôt à mon goût !

En revanche, j’ai aimé l’alternance des ressentis de chaque personnage dans les chapitres même si je les ai trouvés un peu trop courts à mon goût.

En conclusion, j’aimerais bien savoir la suite… Je vais donc laisser mon imagination s’amuser… Le sujet de fond est très intéressant mais il m’a manqué un petit quelque chose !

Lisez-le et donnez-moi votre ressenti !

Bonne lecture,

L.