Quatrième de couverture :

En 2012, Griselda Blanco la première narco-trafiquante, celle qui a tout appris à Pablo Escobar est assassinée à Medellin.


En 2020, Sébastien Rafeou, un ancien flic français qui a eu des problèmes avec l’IGPN, est guide touristique en Colombie après avoir été garde du corps. Lors d’une visite de la Comuna 13 à Medellin, une vieille dame lui donne un mystérieux pendentif et lui demande de la rejoindre le lendemain car elle veut lui parler du secret de Griselda Blanco.
Lorsqu’il revient, il découvre son cadavre. Il fait expertiser le bijou ; il est pré-incaïque, issu d’une tribu qui vivait près d’un lac, en Colombie, où se situerait l’Eldorado.
Lors de l’enterrement de la vieille dame, Sébastien fait la connaissance de sa petite-fille, une ancienne des FARCS qui s’est reconvertie dans la politique. Ils décident de s’associer pour découvrir le secret de Griselda Blanco. Seulement, ils ne sont pas les seuls à vouloir trouver le trésor de l’Eldorado.

Mon avis :

Allez, venez ! Je vous embarque en Colombie !

Nous allons découvrir ce pays et plus précisément la ville de Medellin ! Petite visite guidée du quartier Comuna 13 par Sébastien Rafeou, ancien flic, qui s’est réfugié en Colombie après avoir quitté la Police. Philippe nous propose ensuite une dégustation du meilleur jus de canne à sucre préparé par Anna Lucia.

Puis, le nom de Griselda Blanco est prononcé et paf… Tout s’enchaîne ! Philippe Ward nous entraîne dans une intrigue et nous laisse peu de répit : meurtre, course poursuite, trésor, et pour ajouter un peu de piquant une petite histoire d’amour se greffe à ce mélange explosif !

Je me suis régalée, le rythmé est soutenu, plus on avance dans l’histoire, plus on a envie de découvrir ce qu’il s’est passé et surtout comment Maribel (Ah oui, je ne vous ai pas dit qui c’est ?! Surprise !!) et Sébastien vont s’en tirer !

J’ai qu’une hâte : savoir si Philippe Ward nous prépare un autre opus !

En revanche, même si le pays est magnifique et possède une histoire incroyable, je ne suis pas sûre d’être assez courageuse pour m’y aventurer en vacances mais n’hésitez pas à lire ce roman ! On perçoit qu’il y a de nombreuses recherches autant sur le pays que sur son histoire et c’est très appréciable !

Bonne lecture,

L.