Quatrième de couverture :

Un roman breton où la tendresse ne reste pas poste restante, où les liens du sang n’accusent pas réception, où le bateau du courrier est porteur de bien des surprises, où les boites aux lettres recèlent de lourds secrets.

Élevée dans le culte d’un père mort par accident, Chiara, 25 ans, apprend fortuitement que son père biologique vit à Groix en Bretagne. Chamboulée par cette révélation, Chiara part à sa recherche sur l’île aux grenats. Elle remplace la factrice pour s’intégrer à la communauté groisillonne et mener son enquête. Mais tout se complique lorsque la jeune femme apprend que deux frères Tonnerre étaient sur l’île en même temps que sa mère vingt-cinq ans plus tôt.
Sur place, Chiara se lie d’amitié avec Urielle, une jeune groisillonne, qui ne supporte plus le stress de Paris, et Perig, un vieux correspondant de presse dont le fils a disparu en mer. Alors que l’île l’envoûte et l’invite à rester, elle rencontre Gabin, un écrivain Corse qui prête sa plume à des romanciers célèbres. Cette histoire d’amour inattendue s’épanouira-t-elle ?

image

 

Mon avis : 

 

Un réel plaisir de retrouver la plume de Lorraine ! Je sais que ce roman date mais pour ceux qui me connaissent, vous savez que je m’économise les livres de certains auteurs, Lorraine en fait partie !! Oui, je sais, je suis bizarre !

Je me suis décidée à lire ce roman car le prochain « J’ai failli te manquer » arrive bientôt en librairie, plus précisément le 4 juin.

Revenons à Poste à Locmaria…

Une fois de plus, nous revenons sur l’île de Groix… Un pur bonheur d’imaginer cette île surtout en période de confinement !

Nous faisons la connaissance de Chiara et recherchons avec elle son histoire tout en faisant la connaissance de Gabin, Urielle, Perig…

Comme a son habitude, Lorraine est une vraie conteuse d’histoire… un régal de lire ses mots et se laisser porter tout en visitant cette île en vélo aux cotés de Chiara.

Faites vous plaisir et lisez ce roman ! Prévoyez de l’emporter dans votre  valise cet été, courrez chez votre libraire dès la fin du confinement !

Bonne lecture,

L.