Quatrième de couverture :

Pierre et Sacha sont amis depuis leur plus tendre enfance. L’un, père de famille et avocat discret, mène une vie sans histoires. L’autre, auteure volage et provocatrice, fait régulièrement la une des tabloïds. Aussi différents que fusionnels, les deux amis se complètent, se stimulent et s’épaulent en toute situation.
Lorsque Pierre range sa robe noire au placard et change de vie, Sacha le persuade de se lancer dans l’écriture avec elle. Leur premier roman policier écrit à quatre mains rencontre un succès immédiat, signant le début d’une fructueuse collaboration.
Un jour, en pleine séance d’écriture, Sacha demande « un service d’ami » à Pierre.
Et tout bascule.

 

 

 

Mon avis :

Ce livre est un vrai coup de cœur ! Vraiment ! J’ai été charmée par l’écriture, par l’histoire et je me suis rapidement attachée aux personnages. Recette parfaite et quand on sait que l’auteur est Richard Louis, je vous assure que c’est normal que la mayonnaise prenne immédiatement !

Chapeau !

Nous découvrons les deux personnes principaux Pierre, avocat, et Sacha, auteure à succès. Ce sont deux amis d’enfance qui partagent tout. Sacha entraîne Pierre dans l’écriture d’un roman à quatre mains. Cette proposition l’enchante car il a fait le tour de son travail d’avocat et s’ennuie. Ils se réunissent donc pour écrire un roman, puis un second, et rencontre ensemble le succès…

Leur magnifique complicité partagée lors de leur séance d’écriture quotidienne ou lors des salons. Cette complicité ne s’arrête pas uniquement à eux deux mais aussi tous les quatre avec leur conjoints respectifs notamment lors des repas amicaux.

Puis, un jour, tout bascule… Sacha demande un service à Pierre… Je n’en dirai pas davantage pour vous laisser la surprise de découvrir la suite !

Ce roman m’a perturbée « positivement », il m’a fait réfléchir sur l’amitié, la famille… Je me suis pas mal interrogée sur ce que l’on peut accepter ou pas par amitié ? Qu’est ce qu’on peut refuser ? Quelle est la limite ? ou bien quelles sont ses propres limites ?

Franchement, j’ai trouvé excellent la manière que l’auteur a abordé ce sujet pas si simple. Il a une façon d’amener ses personnages à réfléchir qui vous interroge vous même. Puis, s’ajoute une écriture simple, fluide, agréable, percutante et sensible, un régal  !

Ce qui m’a aussi plu ce sont quelques clins d’œil comme la citation d’Alil Vardar, acteur de théâtre, auteur et réalisateur que j’ai connu avec la pièce Le clan des divorcés !

Vous l’aurez compris : foncez chez votre libraire dès la fin du confinement !!

N’hésitez pas à lire, si ce n’est pas encore fait, l’interview Un auteur, sa bibliothèque, quatre questions vous permettant d’en apprendre davantage sur Richard Louis en cliquant ici!

Je vous souhaite une bonne lecture !

L.

PS : Richard, je suis fan de pain aux raisins, celui de mon boulanger est trop bon !! 😉 Venez découvrir l’Ariège et ses spécialités culinaires !