Quatrième de couverture :

«Pour éprouver la soif, il faut être vivant»

Mon avis :

Qui dit l’arrivée du mois d’août, dit la sortie du nouveau roman d’Amélie Nothomb !

Que va-t-elle nous proposer, cette année, pour cette rentrée littéraire ?

Tout comme vous, vu la quatrième de couverture et sachant que je n’avais lu aucun article, je n’en avais aucune idée…
J’ai découvert le sujet dès les premières pages. J’ai pensé qu’elle était complètement perchée, particulièrement cette année !

Comment peut-elle avoir l’idée d’évoquer les derniers jours de Jésus Christ ?!

On découvre les pensées de Jésus, il est perçu à travers ses mots et ses réflexions davantage comme un homme !

C’est original ! Dire que j’ai aimé ? Je ne sais pas. Cela interroge dans tous les cas et à mon sens, tout ce qui interroge fait du bien ! Bien sûr, on retrouve l’humour propre à Amélie, sans oublier les phrases courtes et efficaces qui la caractérisent.

En résumé, c’est un avis mi-figue mi-raisin !

Bonne lecture,

L.