« Un auteur, sa bibliothèque, quatre questions », ce petit rendez-vous littéraire sans prétention, est né de la curiosité de savoir quel lecteur se cache derrière l’auteur. Car oui, tout auteur est avant tout un lecteur – comment écrire sans lire ?

image

Un auteur :

Lena Walker a travaillé dans le marketing et consacre désormais ses journées à l’écriture depuis le succès de son roman young adult, Beyond. Elle a également publié un premier roman salué par les lecteurs, Un jour, j’ai changé de parfum (City Editions).

Sa bibliographie :

  • De joie coulent mes larmes – Michel Lafon – Pocket – 2018 – 2019 : 

De-joie-coulent-mes-larmes.jpg

Quatrième de couverture : Juriste sans entrain dans un cabinet d’avocats, Romy Bavarois rêve depuis sa plus tendre enfance de présenter le journal télévisé de la plus grande chaîne de France. Au décès de son grand-père, elle décide sans regret de tout quitter et de s’installer chez sa grand-mère à Saint-Tropez. Acceptant un emploi saisonnier de vendeuse de soufflés tropéziens, Romy se laisse vivre jusqu’au jour où elle rencontre Jean-Luc, le médium des stars. Lui fera-t-il des révélations décisives sur son avenir ? Aura-t-elle enfin l’électrochoc qu’il lui fallait pour sortir de sa douce léthargie et prendre son destin en main ?

  • Un jour, j’ai changé de parfum – City – 2017

Le-jour-ou-j-ai-change-de-parfum.jpg

Quatrième de couverture : A 49 ans, la très ambitieuse Elisabeth de La Tour du Roc dirige d’une main de fer la communication de Smart Cosmetics. Manager intraitable et fashionista avertie, elle investit toute son énergie dans son travail. Le jour où elle est brutalement virée, c’est tout son monde qui s’écroule. Dans le même temps, Daphné, son assistante et Amandine, la stagiaire, sont également licenciées. Choquées, déprimées, les trois femmes décident de partir ensemble. Et si elles allaient fêter leur chômage en Crète ? Sous le soleil, Elisabeth réalise que toutes les années passées dans un tourbillon de paillettes et de glamour ne lui ont pas apporté le bonheur, le vrai. Et que, parfois, il suffit d’un peu d’amitié et de quelques catastrophes sur une île paradisiaque pour se rappeler que l’essentiel c’est de se laisser guider par les hasards de la vie…

  • Evasion – Beyond – Tome 1 – 2 et 3 – Dreamland (romanspour adolescent )  

 

image

Sa bibliothèque, quatre questions :

 

1.Etes-vous davantage livres d’occasion, livres neufs, empruntés en bibliothèque, format poche, grand format, dédicacés ou pas ? Dites-nous tout !

Léna Walker : Je lis en moyenne 5 livres par mois, j’achète la plupart, le reste j’emprunte quand les livres sont disponibles à la bibliothèque et je privilégie les formats poche, mais il m’arrive de ne pas pouvoir attendre un an et d’acheter le grand format. Quand un livre
est dédicacé c’est encore mieux ! En revanche, j’ai une préférence pour le livre papier. J’ai une liseuse et j’avoue que ce format est pratique, mais je ne peux pas me passer du papier, tourner les pages, respirer l’odeur de l’encre font partie du plaisir de la lecture pour moi.

2. Décrivez-nous votre bibliothèque ? Une photo ? Plusieurs Photos ?+ photos (biblio, pile à lire…)

Léna Walker : Régulièrement par manque de place, je donne des livres à Bibliothèque Sans Frontières, je voudrais tous les garder mais il faut savoir les laisser pour qu’ils puissent vivre auprès d’autres lecteurs. Mes livres de poche sont rangés en deux rangées par étage. C’est une bibliothèque ordinaire et très répandue vendue par une grande marque suédoise. Je ne vous montre pas le bas, car les livres ne sont pas du tout rangés !

IMG_0709 (1).jpg

3. Quel est le livre qui est dans votre pile à lire depuis longtemps ?

Léna Walker : J’aimerais lire L’attrape-cœur de J.D Salinger et La vie devant soi de Romain Gary, ce sont des classiques de la littérature que je dois absolument lire ! Ils sont dans ma bibliothèque depuis un moment. Je choisis un livre en fonction de mon humeur. Il faut croire que leur heure n’est pas encore arrivée mais elle ne saurait tarder.

4. Quel est le petit dernier qui a rejoint votre pile à lire ?

Léna Walker : Grâce aux réseaux sociaux et à Instagram, je constitue ma pal. Voici une photo de mes derniers achats, des livres de poche.

IMG_0721.JPG

Je n’aime pas les pavés de plus de 500 pages, à l’exception des romans de Joël Dicker dont je suis fan. J’attends le prochain avec impatience.
Cette année, je me suis prêtée au jeu de la rentrée littéraire. Je viens de terminer Soif d’Amélie Nothomb qui est un coup de cœur. J’ai hâte de lire les derniers de Monica Sabolo et Violaine Huisman chez Gallimard.

Petit bonus : Pouvez-vous citer un artiste (peintre, sculpteur, dessinateur…) que vous affectionnez particulièrement ?

Léna Walker : En mai dernier, j’ai participé à un atelier d’écriture organisé par la maison d’édition Gallimard. J’ai rencontré une artiste, Mathilde Guegan qui dessine, peint, sculpte, chante et … écrit. Ses textes sont profonds et puissants et j’ai été bluffée par son côté multi-arts. Elle sait tout faire ! C’est une personne attachante, d’une grande sensibilité.
Nous sommes devenues sœurs d’écriture, cela veut dire qu’on s’encourage, qu’on se
lit et qu’on échange sur nos projets en cours. C’est très stimulant comme manière de
travailler.

Je me permets d’ajouter le lien du site où vous pouvez retrouver l’actualité de Mathilde Guegan en cliquant ici !

image

Un grand merci à Léna d’avoir participé à cette interview nous permettant de la découvrir en tant que lectrice !

Bonne lecture à tous,

L.