Quatrième de couverture :

Il était une fois deux amies : Charlotte, pétillante communicante chez Love Empire, la start-up de l’amour, est larguée sans préavis par son gentil mari pour une jeune & jolie collègue. Très mauvais timing avec les rides qui s’installent et cette maudite quarantaine qui approche. Il aurait pas pu plus mal choisir son moment, celui-là ! Bien décidée à renoncer aux hommes, Charlotte se réfugie dans le célibat et les sextoys. Enfin ça, c’était avant l’arrivée de son nouveau boss.Valentine, rédactrice au magazine ExceptionnElles, s’essouffle entre ses obligations professionnelles et son rôle de mère de famille. Comme toutes les héroïnes, Valentine a un super pouvoir. Elle a développé au cours des dernières années la faculté de devenir totalement transparente mais, bizarrement, ce pouvoir n’opère que sur son conjoint. Heureusement, son amour de jeunesse va ressurgir du passé (bon ok, on est allé un peu le rechercher) pour réveiller la Belle aux abois endormie. Mais, au XXIe siècle, hors de question d’être larguée par le prince et de finir seule la soupe à la citrouille ! Et si quarante ans était l’âge de la déraison ? Ce n’est pas une liste de défis élaborée sous perfusion de champagne qui va nous dire le contraire? Une comédie romantique piquante & sexy avec deux héroïnes exceptionnellement normales. De l’amour, mais pas pour toujours ; du rire, beaucoup ; des larmes, un peu et l’amitié comme thérapie contre la déception amoureuse.

image

Mon avis : 

Souvenez-vous l’année dernière à la même époque je découvrais la plume de Charlotte Léman en lisant son roman A l’heure Suisse, vous pouvez retrouver mon avis en cliquant ici.

J’avais découvert un roman « doudou », un agréable feel good plein de charme. Je n’avais qu’une envie poursuivre ma découverte des autres romans de Charlotte et notamment sa trilogie : AntidépresSoeurs, Amoureuses et Home sweet Home.

C’est chose faite avec ce premier volet, AntidépresSoeurs !

Pour faire simple et court : je l’ai dévoré !

Vraiment, il s’agit d’un roman drôle qu’on n’a pas envie de lâcher une seule seconde. Il est vraiment drôle, très bien écrit. L’écriture est originale, rythmée. Les dialogues sont top et certaines répliques cultes.

A mon sens, c’est un roman visuel : je n’ai qu’une envie le voir adapté en série ou téléfilm. Les apartés avec les extraits de chanson participent à la dynamique du roman et donnent un charme fou à l’histoire. En fait, il n’y a pas deux personnages principaux : Valentine, Charlotte et vous (ou moi) !

Voilà, c’est ça : nous sommes DANS l’histoire ! C’est le don de Charlotte, le lecteur fait partie de cette bande.

En résumé, je n’ai qu’une envie : poursuivre l’aventure et retrouver Valentine et Charlotte dans Amoureuses et Home sweet home. Le bonheur… Des lectures idéales à l’approche de l’automne : un plaid, une chocolat chaud… Le kif total !

J’espère vraiment que les éditeurs comme Le cherche Midi, Michel Lafon, Fayard, Charleston, Mazarine vont dévourir cette plume qui a tout d’une grande auteure de feel good !!

Vous aimez Carène Ponte, Virginie Grimaldi, Marie Vareille, Laure Rollier, Serena Giuliano… Alors, lisez Charlotte Léman !

Je vous souhaite une excellente lecture !

Bonne lecture,

L.

N’hésitez pas à lire l’interview Un auteur, sa bibliothèque, quatre questions : Charlotte Léman en cliquant ici