les-psychopathes-du-polar

Bonjour Samuel,

Je te remercie de partager ce petit moment avec moi, mon souhait à travers cet échange est de faire découvrir la personne, mais aussi l’auteur que tu es et pourquoi pas le lecteur !

J’ai eu la chance de te rencontrer et de papoter avec toi, donc j’espère à mon tour, à travers cet échange permettre à d’autres de te découvrir !

C’est parti !

Un petit thé, un café, une bière, un mojito ?! Un carré de chocolat ? Autre chose ? (j’ai fait des cannelés !)

animaux-chat-4367


Samuel, pour celles et ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter ?

Raconteur d’histoires depuis maintenant… un peu plus de 10 ans (déjà), romancier passionné et scénariste, l’écriture de fiction est pour moi une activité quotidienne. Occasionnellement je chronique des livres sur France 3 Pays de la Loire et j’ai créé un site internet « Les Petits Mots des Libraires » pour mettre en lumière le savoir-faire de nos libraires
Comment te décrirais-tu de caractère ?

Un passionné qui fait en sorte de donner vie à ses rêves, et qui y croit dur comme fer !
Quelle a été la place de la lecture dans ton enfance ? Que lisais-tu ?

Très énergique et perpétuellement en quête d’aventure et de découverte, j’avais un peu de mal à me poser pour lire. Toutefois, j’appréciais les livres à suspense dont les Boileau et Narcejac avaient le secret, et les indémodables BD comme les Tintin.
Quelles études as-tu suivies ?

Un parcours atypique, mais existe-t-il réellement un parcours définit pour être auteur ? J’ai suivi le sens des habitudes et des rails tracés dans la famille, des études scientifiques, puis une école d’ingénieur. Et c’est à 30 ans que j’ai découvert réellement l’écriture.
Quelles sont les causes pour lesquelles tu te bats ? Qu’est-ce qui t’anime ?

La cause première, c’est celle des libraires. Nous avons le privilège d’en avoir plus que dans tous les autres pays du monde, c’est notre patrimoine culturel. Nous pouvons agir simplement pour préserver cet atout, alors je me bats pour ça à « Les Petits Mots des Libraires »

animaux-chat-4367
Maintenant que nous te connaissons davantage, parlons de l’auteur qui est en toi !

Comment en es-tu venu à l’écriture ? Est-ce un besoin ?

Je suis arrivé à l’écriture par la lecture. Cela a déclenché en moi l’irrépressible envie de partager des émotions et de répondre à une nécessité de créer. Depuis le jour où j’ai écrit mon premier roman, je ne sais plus vivre autrement qu’avec cette addiction.

Tu as écrit plusieurs romans, comment arrives-tu à te renouveler à chaque roman ?

J’ai des centaines d’histoires en tête, toutes avec l’envie de germer, le plus difficile c’est de choisir, choisir ce qui sera le plus propice à donner le plus d’émotion possible.
Comment procèdes-tu lorsque tu es en période d’écriture ? As-tu des rituels ?

Plus il y a de rituels, mieux c’est pour moi. Le plaisir d’un rendez-vous quotidien, le matin et le soir aussi. C’est la satisfaction d’être présent avec ses personnages et des chapitres qui avancent, de l’histoire qui se raconte.
Fais-tu relire tes écrits au fur et à mesure de ton avancée ? À des personnes en particulier ?

J’aime avoir de premiers avis, impressions, et retours. Mais la première version, tout comme la seconde, ou la troisième ne sont jamais les définitives. Le texte vit et évolue parfois jusqu’aux derniers instants avant la publication.
Parle-nous de tes romans ? Un te tient-il plus à cœur que les autres ?

Je les aime tous, chacun me rappelle un moment de mon existence, comme des souvenirs de voyages, des tranches de vie aussi. Avant les enfants, avant la maison, pendant une activité professionnelle complémentaire… puis aujourd’hui, enfin libre de m’y consacrer à 100%.
Comment te documentes-tu pour écrire tes livres ? Interview ? Enquête de terrain ? Recherches en bibliothèques, internet ?

Tous les supports, tous les moyens, absolument tout est nécessaire. Si Internet facilite grandement les choses, il faut bien le reconnaître, rien ne vaut toutefois les enquêtes de terrain et les rencontres de spécialistes. C’est tout le sel de cette activité, profiter pleinement des enrichissements et découvertes qu’on ne pourrait pas faire autrement.
Quel lecteur es-tu ? Réussis-tu à lire lorsque tu écris ? Lis-tu d’autres genres ?

Un lecteur boulimique, surtout avec les yeux plus gros que le ventre, envie de tout lire, mais il faut consacrer beaucoup de temps à l’écriture. Chaque lecture du moment est urgente et en appelle une autre. Lire pendant les périodes d’écriture c’est parfois délicat, mais je ne suis toujours appelé par un livre. Je compose donc avec cette équation complexe.
Un rêve que tu aimerais réaliser ? Une adaptation d’un de tes livres ?

Ce rêve d’adaptation est en cours, et j’ai la chance d’être scénariste sur le projet. Je prolonge l’exquis moment d’écriture du livre, dans sa version audiovisuelle. Mais attention, une adaptation implique parfois de grands changements. L’important est de conserver l’univers, l’ambiance, et les personnages clés.
Que fais-tu le 11 mai ?!

Le 11 mai… le 11 mai… mais c’est bien sûr, LE rendez-vous immanquable ! C’est le week-end Polar à Fargues Saint-Hilaire, avec Les Psychopathes du Polar !
Un petit mot pour Pépita, Marie-No, Karine ?

L’équipe littéraire féminine la plus emblématique de l’Aquitaine sans aucun doute, que j’embrasse fort et que j’ai hâte de retrouver.
Un dernier mot ?

Vivement le 11 mai !

animaux-chat-4367

Le jour du salon, vous pourrez rencontrer Samuel et lui faire dédicacer les livres repérés, pour vous aider à compléter votre wish list, voici ses titres :

  • Arcanes Médicis – 2018 – De Borée :

Arcanes-medicis (1).jpg

Quatrième de couverture :

Villa Médicis, Rome. Un cadavre avec les yeux énucléés est découvert un matin dans l’une des fontaines du jardin. C’est le choc au sein de l’institution, d’autant que la victime est le fils du directeur. Dépêché sur place, le commissaire Castelli conclut rapidement à un homicide et ne tarde pas à découvrir que la victime entretenait des liens ambigus avec les résidents.

Dans ce huis-clos où chacun devient un suspect potentiel, un jeu psychologique et macabre s’instaure avec le tueur qui, particulièrement retors et manipulateur, sème le trouble parmi les pensionnaires et le personnel.

Les tensions montent quand on retrouve le corps du jardinier avec les yeux énucléés, comme la première victime, à proximité d’un accès à l’une des nombreuses galeries sillonnant les sous-sols de la Villa. Quels sont les mobiles du tueur? Qui sera sa prochaine cible?

  • Cabale Pyramidion – 2015 – Albin Michel :

Cabale-pyramidion

Quatrième de couverture :

À Gizeh, les pyramides n’ont pas livré tous leurs secrets…

Au musée égyptien du Caire, une statuette est retrouvée dans le sac de Marion Evans, une jeune chercheuse aussitôt accusée de vol. Coup monté ? Mais par qui et pourquoi ?

Pour son ami Yvan Sauvage, célèbre expert en art, aucun doute : on veut se débarrasser de la jeune femme sur le point de retrouver le légendaire – et tant convoité – pyramidion de Kheops.

Trafic et recel d’antiquités, policiers véreux et cupides, égyptologues assoiffés de notoriété, énigme millénaire… jouant avec les codes du roman d’aventures et du thriller, l’auteur de Code Salamandre (Prix Plume libre) nous entraîne dans une folle course contre la montre au coeur de l’Égypte du printemps arabe.

  • Code Salamandre – 2019 – Mon poche

Code-Salamandre

Quatrième de couverture :

Lorsque son professeur de l’École du Louvre décède, Yvan Sauvage, expert en art et commissaire-priseur, se retrouve légataire d’un secret prodigieux : le vieil homme était sur le point de déchiffrer un code menant à l’un des trésors les mieux gardés du règne de François Ier. Yvan n’a alors de cesse de résoudre l’énigme. Marion, jeune étudiante à la Sorbonne, entre dans son jeu, et le duo se lance avec une énergie farouche dans le décryptage des messages codés que recèlent les châteaux, statuaires et monuments édifiés par les architectes de l’époque, dont Léonard de Vinci. Puis ils explorent des itinéraires dont la cartographie occulte et étonnamment précise de la Renaissance a fixé le tracé. Tout à leur quête, les deux jeunes gens sont inconscients du danger qui les guette, tandis qu’un homme épie leurs moindres faits et gestes sous les ordres d’un mystérieux commanditaire. La recherche érudite et la résolution du code Salamandre pourraient bien déclencher une traque sanguinaire…

animaux-chat-4367

Restez informés de l’actualité du salon en suivant les liens ci-dessous :

Vous pouvez également vous inscrire sur le blog Les psychopathes du polar cela vous permettra d’être au courant des dernières sorties dans votre genre de prédilection !

Bonne lecture,

L.