Quatrième de couverture :

Envie d’une douce parenthèse ? Linda rêvait d’ouvrir son restaurant, le Café des Délices. Au fil du temps, il devient un lieu magique au cœur de Paris, où les clients, devenant rapidement des habitués, apprennent à se connaître, créent des liens et y trouvent des réponses. Un endroit où tout le monde se réfugie, confie ses joies et ses peines, partage sa vie. Tania et Matéo, ses enfants de quatorze et six ans, lassés d’un monde dans lequel ils ont du mal à trouver leur place, vont passer l’été avec elle au restaurant. Ils vont découvrir ce qui fait la vie, et rencontrer des personnes qui valent la peine d’être connues.De nombreuses personnes vont se succéder, et vont nous entraîner dans leurs histoires. Elles ont toutes uniquement ce lieu en commun, mais elles vont partager encore plus.

Mon avis :

Venez découvrir la petite famille très attachante de Tania, adolescente de quinze. Vous ferez la connaissance de sa maman Linda, de son papa Christian et aussi de son petit frère Matéo sans oublier Meringue !

Vous vous attacherez à cette famille très rapidement et vous découvrirez leur vie lors de la période estivale… Linda a demandé aux enfants de venir l’aider dans son « Café des délices ».

A partir de là, beaucoup de choses vont s’enchaîner et ces deux enfants vont découvrir la vie avec ses bons et mauvais côtés !

Ce livre véhicule des valeurs très appréciables comme l’amitié, l’amour, l’entraide, la justice, c’est un roman positif. J’ai surtout été sensible au lien transgénérationnel qui est mis en avant tout au long du roman…

J’ai été étonnée d’observer que l’histoire était narré par Tania j’ai trouvé cela original. Ce roman pourrait être lu par des adolescents !

Petit bémol : ce roman a suscité chez moi une folle envie de macarons à la vanille et je n’en ai pas trouvé chez mon pâtissier… Snifff ! Merci Linda ! 😂

Bonne lecture,

L.