Quatrième de couverture :

Reine mène une vie heureuse qu’elle partage entre son fils de dix-sept ans et un métier passionnant.
Une vie parfaite si elle n’était construite sur un mensonge qui, révélé, pourrait bien faire voler son bonheur en éclats…
Faut-il se délivrer du passé pour écrire l’avenir ?

Mon avis :

Chaque année, j’attends le dernier livre d’Agnès Martin Lugand avec impatience car j’aime me plonger dans son univers, et découvrir sa nouvelle histoire.

J’aime faire la connaissance de ses nouveaux personnages, comprendre ce qui les a construit, où ils en sont dans leur vie et pourquoi. Puis, au fil de l’histoire, page après page, comprendre où Agnès va nous mener…
Quand je lis le livre d’Agnès, je me laisse promener, emporter… Je m’évade…
C’est toujours un plaisir de le lire plusieurs heures en suivant et m’immerger dans cette atmosphère…

Voilà ce que j’ai ressenti en lisant « Une évidence », je me suis laissée porter, transporter même… J’ai apprécié Reine, j’ai été touchée par le courage de Noé, sans oublier Paul, ou encore Pacôme… et Héloïse… J’ai également compris le personnage de Nicolas. Chacun a son histoire, son vécu et son interprétation.

Agnès véhicule des valeurs qui me parlent : la famille, l’amitié, le pardon, l’amour…

C’est une jolie histoire…

Mon seul petit bémol serait que j’aimerais aussi (je sais, je suis contradictoire avec ce que je viens d’écrire mais j’assume !), j’aimerais donc à la fois découvrir Agnès là où je ne l’attends pas, être surprise…

Bonne lecture !

L.