les-psychopathes-du-polar

Le salon Polar entre deux mers approche

Le 11 mai 2019 

A Fargues Saint-Hilaire

De nombreux psychopathes seront présents,

dont Claire Favan !

L’idée est de répondre à cet interview par un mot, une phrase, une recette, un souvenir, un titre de livre, de film, une ville, un souvenir, en expliquant ou pas le pourquoi du comment…

En résumé, vous êtes libre de faire ce qu’il vous plaît !

Dites-nous ce qu’il vous passe par la tête !

Vous avez carte blanche ! Amusez-vous bien !

Prêts ! C’est parti !

animaux-chat-4367

Ça de Stephen King. Ce livre a été une révélation pour moi. Comme pour beaucoup d’auteurs de ma génération, King est un modèle.

Lectrice ! Jamais sans un livre, c’est d’ailleurs en voulant écrire le livre que j’aurais aimé lire que j’en suis arrivée là !

Arte au citron meringuée (je sais, ça ne commence pas par un T, mais c’est mon dessert préféré et il n’y a pas de T dans mon nom)

Incapable de ne pas douter de moi. Je pense que c’est aussi une qualité, même si c’est très pesant par moment.

Retourneur de temps. C’est l’objet que j’aimerais pouvoir sortir d’un livre.

Enfance abimée. C’est en discutant avec les lecteurs que je me suis rendu compte qu’il s’agissait d’un point commun à tous mes livres.

Folle. Non, je rassure tout le monde, un auteur n’a pas besoin d’être fou pour écrire une histoire horrible. Pour moi, il s’agit plus d’un exercice de logique, un besoin de surprendre, de jouer avec les codes, de me faire plaisir. Et j’ajouterais qu’un auteur souriant, c’est possible et pas antinomique du tout ! 😉

 Aclette (je sais, ça ne commence pas par un R, mais c’est bon quand même!!) Et puis, il y a beaucoup de A dans mon nom…

 Voyages. Chaque salon est une aventure, une découverte, un plaisir partagé.

 Addict. Quand sur les réseaux sociaux, je vois les lecteurs se faire attaquer par des livres qui sautent dans leur caddy au supermarché, ça me fait toujours rire. Il y a des périodes, où j’évite de m’approcher de certains rayons par peur d’être assaillie moi aussi. J’ai une bibliothèque d’avance contenant l’équivalent de trois cents livres et ça ne m’empêche pas d’en acheter d’autres dès qu’ils me font de l’œil. Une vraie maladie que mon mari ne comprend pas toujours. Combien de fois ai-je entendu : « c’est vrai que tu n’avais plus rien à lire… ». Il peut pas comprendre…

Norek, Saussey, Lebel, Tackian et tant d’autres. Rien que pour avoir le privilège de vous connaitre, écrire vaut le détour.

Merci d’avoir joué le jeu !

animaux-chat-4367Ce salon sera pour vous l’occasion de rencontrer Claire Favan, vous pourrez y retrouver ses romans. Pour préparer votre wish list, voici quelques titres parmi ses bouquins que vous retrouverez sur sa table !

  • Inexorable – Robert Laffont

Inexorable

Quatrième de couverture : Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer. Inexorables, les conséquences des mauvais choix d’un père.
Inexorable, le combat d’une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l’éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l’engrenage…
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.

  • Apnée noire – Pocket

Apnee-noire

Quatrième de couverture : Tout est là, comme avant. Une jeune femme, noyée dans la baignoire. La cordelette bleue qui lui attache, dans le dos, les poignets aux chevilles. Jusqu’au pendentif en forme de trèfle à quatre feuilles – un détail jamais révélé à la presse… LA signature du serial killer Vernon Chester. Sauf que… Voilà plus d’un an que Chester a poussé son dernier souffle dans le couloir de la mort. Alors ? Un imitateur ? Une erreur judiciaire ? Pour Megan Halliwell, du FBI, et Vince Sandino, flic au passé trouble, la plongée en eaux profondes devient aussi perverse qu’irrespirable…

  • Serre-moi fort – Pocket

Serre-moi-fort.jpg

Quatrième de couverture : « Serre-moi fort. » Cela pourrait être un appel au secours désespéré. Du jeune Nick, d’abord. Marqué par la disparition inexpliquée de sa sœur, il est contraint de vivre dans un foyer brisé par l’incertitude et l’absence. Obsédés par leur quête de vérité, ses parents sont sur les traces de l’Origamiste, un tueur en série qui sévit depuis des années en toute impunité. Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Chargé de diriger l’enquête sur la découverte d’un effroyable charnier dans l’Alabama, il doit rendre leur identité à chacune des femmes assassinées pour espérer remonter la piste du tueur. Mais Adam prend le risque de trop, celui qui va inverser le sens de la traque. Commence alors, entre le policier et le meurtrier, un affrontement psychologique d’une rare violence…

animaux-chat-4367

Restez informés de l’actualité du salon en suivant les liens ci-dessous :

Vous pouvez également vous inscrire sur le blog Les psychopathes du polar cela vous permettra d’être au courant des dernières sorties dans votre genre de prédilection !

Et surtout,

BONNE LECTURE !

L.