Quatrième de couverture :

LA DISPARITION. LES SOUPÇONS. LA PEUR.

LA DISPARITION

Layla a disparu il y a douze ans, en pleine nuit, sur une aire d’autoroute, alors qu’elle rentrait de vacances en France avec son petit ami, Finn. On ne l’a jamais revue depuis.

LES SOUPÇONS

Finn a raconté la vérité sur ce qui s’est passé cette nuit-là. Mais pas toute la vérité.

Ni aux policiers qui l’ont interrogé lors de l’enquête, ni même à Ellen, la soeur de Layla, avec laquelle il a refait sa vie et qu’il s’apprête à épouser.

LA PEUR

Quand un de leurs voisins croit apercevoir Layla près du cottage où vivent Finn et Ellen, le passé ressurgit. Finn reçoit d’étranges et inquiétants e-mails. Layla serait-elle encore en vie ? Et pourquoi des petites poupées russes, souvenirs de l’enfance des deux soeurs, font-elles soudain leur apparition ?

Mon avis :

Avis mitigé ! Je m’explique : j’aime la plume de B.A. Paris (ça se complique, hein.?! 🤔 J’ai décidé de me contredire aujourd’hui 😁) Donc oui, j’aime sa plume, la construction de ses romans, et cette part de psychologie si importante… Tout me plaît ! J’ai donc lu ses deux précédents romans et celui-ci en sur les 12 derniers mois.

3 romans lus en 1 an, conclusion je devine quelques ficelles et j’ai été moins séduite par l’histoire.

Cela reste tout de même une bonne lecture. La première partie est top ! B.A. Paris a un don pour planter le décor et surtout décrire la psychologie de ses personnages.

Notre intérêt est titillé… et cela nous empêche de poser ce bouquin !

La seconde partie m’a paru plus longue, j’ai trouvé des passages répétitifs notamment avec ces poupées… J’ai deviné certaines ficelles. Le twist final m’a déçu également.

Surtout, lisez-le et donnez moi votre avis ! Hâte de lire le prochain car je reste, bien entendu, une fidèle de B.A. Paris !

Bonne lecture,

L.

ps : Un grand merci ma Clémence pour ce joli cadeau !!