« Un auteur, sa bibliothèque, quatre questions », ce petit rendez-vous littéraire sans prétention, est né de la curiosité de savoir quel lecteur se cache derrière l’auteur. Car oui, tout auteur est avant tout un lecteur – comment écrire sans lire ?


Animaux-Chat-4367.png

Un auteur :

Sophie Cosseron de Villenoisy est auteure, scénariste et journaliste.

Après avoir travaillé dans la presse écrite, d’abord pour enfant avec Barbie Magazine puis la presse pour adultes: Paris Match, Marie Claire, Elle, TV mag, elle a privilégié l’écriture en écrivant son one woman show: « Scoops potins & Assedics ».

Suite à ce spectacle elle a été contactée pour écrire des chroniques humoristiques à la télévision et à la radio notamment « 20H10 pétantes » sur Canal +, « Le fou du Roi » sur France Inter. En 2009, elle rédige les rubriques « animaux » de TV Mag.

Elle a écrit plusieurs albums BD d’humour ainsi que des guides pratiques pour lesquels elle s’immerge en profondeur dans son sujet !

Sa bibliographie :

  • Joyeux suicide et bonne année publié aux Editions Le Livre de Poche – 2017 :

Joyeux-suicide-et-bonne-annee.jpg

Quatrième de couverture :

« Tu fais quoi à Noël ?
Moi je me suicide et toi ? »

Bien sûr, dit comme ça, ça peut paraître sinistre, mais à quarante-cinq ans c’est ma meilleure option. Ce n’est pas comme si je faisais des malheureux autour de moi. Comme si j’abandonnais mari et enfants. Je n’ai ni chien ni chat. Même pas un perroquet pour me pleurer.
Et puis ça me laisse deux mois pour faire connaissance avec mon vrai moi.
Deux mois c’est court. Ou long, ça dépend de ce qui se passe, en fait.

Tour à tour hilarant et émouvant, Joyeux suicide et bonne année est un antidote à la solitude, un hymne à la vie raconté avec finesse et impertinence par Sophie de Villenoisy.

Ce roman est en cours d’adaptation au cinéma.

  • Question de standing publié aux Editions Le Livre de Poche – 2018 :

Question-de-standing.jpg

Quatrième de couverture : Caroline n’a jamais eu de problèmes avec l’argent. Elle a même toujours été assez douée pour le dépenser !
A 43 ans, Caroline d’Adhémar de Gransac a tout ce dont une femme peut rêver : la beauté, l’argent, l’amour de ses enfants et l’admiration de ses amis. Sa vie ressemble à une pub de magazine, elle est aussi réussie que son brushing. Marc, son ex-mari et avocat d’affaires, pourvoit à son standing. Jusqu’au couac, le congé parental de Marc, qu’elle n’a pas vu venir et qui la laisse du jour au lendemain sans revenus.
Caroline, qui n’a jamais travaillé, va devoir mettre les mains dans le cambouis et sa manucure va prendre cher. Son ego aussi. Acculée, elle fait un choix terrible, que la morale et sa bonne éducation réprouvent. Ses proches pourront-ils lui pardonner ?

  • La reine des quiches publié aux éditions Denoël – Octobre 2018 :

La-Reine-des-Quiches.jpg

Quatrième de couverture : À quarante et un ans, Murielle collectionne les échecs, comme si une vilaine fée prenait un malin plaisir à la persécuter. Après autant de fausses couches que de manuscrits refusés, elle s’est résignée à ne donner vie qu’à des articles sur les vermifuges dans la rubrique animalière d’un journal télé.
Jusqu’au jour où un éditeur l’appelle, son dernier roman, Ceci est mon corps, l’a fasciné, il veut absolument le publier. Murielle n’en revient pas, son roman-confession sur sa propre stérilité va lui apporter la reconnaissance dont elle a toujours rêvé! Mais ce succès littéraire pourrait aussi avoir des conséquences inattendues sur sa vie et son entourage…

animaux-chat-4367

Sa bibliothèque, quatre questions :

1. Etes-vous davantage livres d’occasion, livres neufs, empruntés en bibliothèque, format poche, grand format, dédicacés ou pas ? Dites-nous tout !

Sophie de Villenoisy : Je suis plutôt livres neufs en grand et petit formats, j’aime avoir un livre neuf entre les mains, je n’aime pas passer « derrière » quelqu’un, j’aime la sensation du texte « vierge ».  Mais il m’est tout de même arrivé d’en emprunter à la bibliothèque, (par curiosité, pour un roman que je n’aurais jamais acheté) mais j’ai déménagé et la bibliothèque du 17 e est franchement pas terrible et je ne parle pas du rayon enfant qui est une catastrophe ! (celle du 19 e était top !). Mais j’ai également une liseuse sur laquelle je fais le « tri » de ce que je veux vraiment lire, je télécharge un extrait et si je n’accroche pas dès les premières pages, je zappe! J’ai trop de livres à lire ! Et quand ça m’emballe, qu’il est minuit et que je n’ai pas la patience d’attendre le lendemain, je télécharge le livre sur ma liseuse.

 

2. Décrivez nous votre bibliothèque ? Une photo ?

HipstamaticPhoto-566741742.559136 (1).jpeg

Sophie de Villenoisy : Elle a beaucoup rapetissé, j’ai fait un énorme tri lors de mon dernier déménagement et j’ai donné plus de 200 livres à une association qui les collecte gratuitement.

3. Quel est le livre qui est dans votre pile à lire depuis longtemps ?

Sophie de Villenoisy : Une colonne de feu de Ken Follett, ça fait plus d’un an que je dois le lire et pourtant j’adore les romans historiques ! Mais le côte « pavé » me fait un peu  peur. J’ai toujours un petit livre sous le coude à lire avant…

une-colonne-de-feu

4. Quel est le petit dernier qui a rejoint votre pile à lire ?

Sophie de Villenoisy : « Reviens » de Samuel Benchetrit que j’ai téléchargé sur ma liseuse, je me régale !

Reviens.jpg

Petit bonus :

Pourriez-vous citer un artiste (peintre, sculpteur, dessinateur…) que vous affectionnez particulièrement ?

Sophie de Villenoisy : C’est le photographe anglais Martin Parr, ses photos sont pleines d’humour et racontent sur un ton décalé notre époque. Ses photos sont à la fois drôles et tristes.





 

animaux-chat-4367

Merci ! merci ! Merci Sophie ! Quel plaisir de découvrir la lectrice qui est en vous ! C’était intéressant, et je trouve particulièrement intéressant les travaux de ce photographe !

Bonne lecture,

L.