« Un auteur, sa bibliothèque, quatre questions », ce petit rendez-vous littéraire sans prétention, est né de la curiosité de savoir quel lecteur se cache derrière l’auteur. Car oui, tout auteur est avant tout un lecteur – comment écrire sans lire ?


Un auteur :

Mariée et maman de trois filles, Sabine Bolzan, vit à la campagne du sud Gironde, dans le Sauternais, où elle situe une partie de l’histoire de son premier roman L’Empreinte de la Chair. Passionnée d’écriture et de cuisine, elle aime dire d’elle qu’elle a toujours un stylo dans une main et une cuillère en bois dans l’autre.

Son premier roman est sorti le 23 novembre aux éditions La liseuse :

Justine.jpg

Quatrième de couverture : Une jeune fille de dix-sept ans est enlevée sur une plage du Cap Ferret. C’est la sixième disparition en cinq ans. Les corps de cinq autres jeunes filles ont été retrouvés, grâce aux visions de Justine Edison, amie d’enfance du lieutenant de police Alexis Beauregard. En proie aux tourments de l’anorexie depuis son adolescence, Justine est devenue médium suite à un accident de voiture qui l’a privée de l’usage de ses jambes et l’a contrainte à changer son regard sur elle-même.
Tout pousse à croire que les meurtres ont été perpétrés par le même tueur. Mais cette fois, Justine a une longueur d’avance : elle a vu la jeune fille vivante, ainsi que le lieu où elle a été enlevée.
Au fur et à mesure que l’enquête avance, l’étau se referme petit à petit sur Justine et son entourage, révélant les blessures passées et un lourd secret.
Ce roman est le premier d’une trilogie.

Sabine partage avec nous un petit secret : elle sortira un autre livre, un livre jeunesse, Titi et maman de A à Z, écrit avec sa fille Fanny. Il sortira le 13 avril 2019, pour ses dix ans. C’est une promesse que qu’elle lui a faite, et on ne rompt pas une promesse faite à un enfant.

N’hésitez pas à suivre l’actualité de Sabine sur sa page facebook ou encore sur son blog mais aussi sa chaîne YouTube et instagram !


Sa bibliothèque, quatre questions :

1. Etes-vous davantage livres d’occasion, livres neufs, empruntés en bibliothèque, format poche, grand format, dédicacés ou pas ? Dites-nous tout !

Sabine Bolzan : Livres neufs. J’aime d’abord me laisser guider par ma libraire. Ensuite, je caresse la couverture, je prends le livre dans mes mains, j’en teste la maniabilité, je le sens… Il commence à vivre. Puis je lis la quatrième de couv. Et hop, il atterrit sur ma PAL. Quand je lis, je corne, je surligne, je mets des points d’exclamation, je stabilobose (ça se dit ?). Je les prête bien entendu, mais il ne faut pas être choqué par l’état de mes bouquins. En fait, un livre qui reste neuf, c’est comme un visage qui ne prend pas de rides. Il reste inexpressif. Mais ce n’est que mon avis.

Je dois avouer qu’il m’arrive depuis peu d’acheter des livres de poche. Mais, ils subissent le même traitement que les livres neufs 😊

Si je peux, je cours tous les salons, ou dédicaces pour, en effet, faire dédicacer mes livres. C’est important pour moi.

2. Décrivez nous votre bibliothèque ? Une photo ?

Sabine Bolzan : Alors, dans ma bibliothèque, c’est le bazar. Il n’y a que moi qui sait comment y retrouver un livre. J’ai plusieurs étagères dédiées aux livres de recettes. C’est important pour moi de les avoir à portée de mes mains et de celles de mes filles. Eux aussi subissent de lourd traitements : graisse, farine, sucre, caramel, tâches d’épices…Puis, il y a des bouquins sur le bien-être, le mal être aussi (forcément, beaucoup sur le corps, l’âme et l’anorexie), sur l’ésotérisme, la déco, etc…C’est super hétéroclite.

Puis les romans : en Anglais, en français, des très vieux, des tout neufs…

J’aime m’installer sur mon canapé, un plaid sur les jambes, un feu dans la cheminée, un bon livre…C’est un lieu magique.

Cette bibliothèque je l’ai voulue ainsi, je l’ai dessinée et elle me rend heureuse.

Bibliothèque de Miss Little B :

3. Quel est le livre qui est dans votre pile à lire depuis longtemps ?

Sabine Bolzan : Jocker ! Ce n’est pas parce que ce livre est depuis longtemps sur ma PAL que je ne le lirai jamais. Je pense qu’il est là parce que son histoire me tente mais…que ce n’est pas encore le moment pour moi pour le lire. Par exemple, Les Quatre Accords Toltèques. Ce bouquin, il est resté quatre ans sur ma PAL. J’ai essayé plusieurs fois de le lire et je n’y comprenais rien. Je butais sur les premières pages. Et puis, il y a quelques mois, je l’ai dévoré (surligné, corné, stabilobosé etc bien sûr !).

Les-quatre-accords-tolteques.jpg

Et puis, je ne veux surtout pas vexer un auteur. Je suis qui moi pour donner un avis « négatif » sur un lire qui ne m’attirerait pas ? Je sais le travail psychologique et physique que demander la réalisation d’un roman.

Pile à lire de Miss Little B :

Pile à lire de Sabine :

4. Quel est le petit dernier qui a rejoint votre pile à lire ?

Sabine Bolzan : Alors, il y en a trois. De trois copains of course.

Le Miroir aux fruits de la passion, de Richard Louis, Editions La Liseuse

Le-miroir-aux-fruits-de-la-paion.jpg

Poussière de toi, de Lily B. Francis

41aXLEzl8yL._SY346_

Ailleurs, c’est forcément mieux, de Sacha Stellie, Éditions Miller

51d27cV6TVL.jpg

Petit bonus :

Pourriez-vous citer un artiste (peintre, sculpteur, dessinateur…) que vous affectionnez particulièrement ?

Sabine Bolzan : Il y a deux artistes que j’aime vraiment beaucoup. Elles sont bordelaises 😉

C’est d’abord, Maider Magrez et ses portraits d’animaux. J’en suis fan, complètement. Elle a fait une série en étole à porter. C’est une merveille, voici le lien

Puis Alexandra Mas, elle est assez décalée, avec de forts messages. Mais franchement, elle est douée. Voici le lien de son site.


Sabine Bolzan : « Oh, c’est déjà fini !

Bon, j’espère ne pas avoir été trop bavarde. »
Mais, non, Sabine, sur les lectures de Louise, justement nous aimons les gens bavards ! je te remercie de ta spontanéité et de ta joie de vivre que l’on ressent à travers tes mots !
Merci ! Merci et surtout longue vie à l’empreinte de la chair qui va bientôt rejoindre ma PAL car j’ai envie de faire la connaissance de Justine.
Bonne lecture,
L.