Quatrième de couverture :

En pleine nuit, Ethan reçoit un appel téléphonique étrange. Au bout du fil, il reconnaît la voix de ses parents disparus depuis deux ans. Après avoir pris de ses nouvelles, sa mère raccroche sur ces mots :  » Dis à ta sœur qu’on pense à elle tous les jours.  » Le problème, c’est qu’Ethan est fils unique. C’est le début d’une folle aventure…
Un secret de famille tombé du ciel. Un compositeur de chansons. Des nuits parisiennes et le vacarme de la solitude. Une décision à prendre. Une fille au bout de la route. Deux pom-pom girls originaires de Tchéquie. Une fête monstre sur la route de Mons. Une tarte au riz partagée avec le fantôme d’une star du rock. De la porcelaine anglaise.

 


Mon avis : 

Dans ce roman de Jérôme Attal, je me suis laissée embarquer dans son univers truffé de sensibilité et d’humour même si, il évoque des sujets plus douloureux.

Ethan, suite à un appel téléphonique de ses parents décédés, apprend qu’il a une sœur.

Que feriez-vous si vous étiez la seule personne vivante de votre famille et que vous appreniez l’existence d’une sœur ?! Vous partiriez à sa recherche ?

Voilà, le postulat de ce roman très sympathique et agréable. J’ai apprécié être la passagère d’Ethan ! L’histoire est originale, un brin fantasque mêlée avec quelques touches de suspens.

Une question m’interroge quelle est la part de Jérôme dans le personnage d’Ethan ?!

Laissez-vous emporter par cette plume si douce et jolie ! Un court roman divertissant, plein de sensibilité.

Bonne lecture !

L.