Quatrième de couverture :

Août 1989. Solène et Raphaël, des jumeaux de onze ans originaires du village de Piolenc, dans le Vaucluse, disparaissent lors de la fête de l’ail. Trois mois plus tard, seul l’un d’eux est retrouvé. Mort.

Juin 2018. De nouveaux enfants sont portés disparus à Piolenc. L’histoire recommence, comme en macabre écho aux événements survenus presque trente ans plus tôt, et la psychose s’installe. Le seul espoir de les retrouver vivants, c’est de comprendre enfin ce qui est arrivé à Solène et Raphaël. Au risque de réveiller de terribles souvenirs.

Mon avis :

Quelle histoire ! Un vrai page Turner ! On enchaîne les chapitres très vite, on est pris dans un engrenage où souhaite savoir ce qu’il s’est passé en Juin 2018 et surtout en Août 1989 !

C’est le 1er livre que je lis de Sandrine Destombes et j’avoue que j’ai hâte d’en découvrir d’autres. J’ai apprécié son écriture percutante et efficace.

L’histoire est terrible mais je ne vous en dirai pas davantage pour ne pas spoiler ! Je déteste lire un avis et en apprendre trop sur l’histoire ! Mon souhait est seulement de vous donner envie de lire ou pas un bouquin, donc pour celui-ci, foncez !

Mon seul petit bémol c’est que j’aurai aimé plus connaître le personnage de Julien Fabregas, notre enquêteur. Entrer dans sa vie, comprendre ses raisonnements à travers ce qu’il a vécu également m’aurait davantage plu et surtout cela aurait créé un lien plus fort entre le lecteur et l’enquêteur. Mais cela n’enlève rien à cette histoire, rien du tout !

Hâte d’avoir votre avis !

Bonne lecture,

L.