Ça y est : je les attendais avec impatience et elles sont enfin arrivées !

240_F_65226965_XHVhpD2ZrH29L0A0UQ03yBmIBMDIJ1Fh.jpg

Ce début d’année a été assez riche tant sur le plan personnel que professionnel, alors ces vacances sont synonymes pour de moi de déconnexion totale afin que cette coupure soit bénéfique !

Pour cela, j’ai sélectionné, dans ma bibliothèque, quelques romans (traduction : beaucoup de romans !) pour ces jours de détente les pieds dans l’eau et la tête dans les nuages !

Petit clin d’œil à Mathou- Crayon d’humeur, artiste que j’affectionne particulièrement comme vous le savez ! D’ailleurs, n’hésitez pas à vous commander son Joyeux journal disponible d’ici quelques jours ! Vous pouvez retrouver son actualité sur sa page FB ici

Agenda-2019-Mathou.jpg

Revenons à nos moutons 🐑, enfin à ma sélection 😜 !

La voici, en image, s’il vous plaît !

Difficile de choisir d’ailleurs, je m’aperçois que dans ma bibliothèque d’autres me faisaient envie comme Le cri de Nicolas Beuglet, ou encore La sorcière de Camilla Lackberg (que je m’économise !), Concerto pour quatre mains de Paul Colize (bientôt Françoise, je te l’ai promis avant la fin de l’année !).

Comme vous pouvez voir, fidèle à mes habitudes, j’alterne les genres  !

Place aux présentations :

  • De battre la chamade de Sophie Tal Men aux éditions Albin Michel

De-battre-la-chamade

Quatrième de couverture : En commençant son internat de médecine à Brest, Marie-Lou est très vite happée par le tumulte de l’hôpital. Un concentré d’humanité où les rencontres, les émotions, les disparitions aussi, font grandir, mûrir. Plus qu’un apprentissage, c’est une prise de conscience, sur soi et sur le monde. C’est là que bat le coeur de la vie.
Côté sentimental, les choses ne sont pas moins compliquées… Comment retenir l’instable et insaisissable Matthieu dans ses filets ? Lui qui a dû mettre la médecine entre parenthèses pour retrouver son père disparu ?
On retrouve l’énergie et la fraîcheur de l’auteur des Yeux couleur de pluie et de Entre mes doigts coule le sable dans ce roman du quotidien mouvementé de Marie-Lou et Matthieu. Un chassé-croisé amoureux sans répit, un portrait sans fard du monde hospitalier, des histoires d’amitié, beaucoup de résilience pour une vraie surprise

  • Dust de Sonja Delzongle – Folio

Dust.jpg

Quatrième de couverture : Quelque part en Afrique, la mort rôde…
2010. Dans un terrain vague de Nairobi, un gamin à vélo s’amuse à rouler dans une grande flaque sur le sable ocre. Du sang humain, répandu en forme de croix. Sans le savoir, le garçon vient de détruire une scène de crime, la première d’une longue série.
2012, à Nairobi. Une femme albinos est décapitée à la machette en pleine rue. Le tueur a emporté la tête, un bras aussi. Elle a été massacrée, comme beaucoup de ses semblables, parce que ses organes et son corps valent une vraie fortune sur le marché des talismans. 
Appelée en renfort par le chef de la police kényane, Hanah Baxter, profileuse de renom, va s’emparer des deux enquêtes.
Hanah connaît bien le Kenya, ce pays où l’envers du décor est violent, brûlant, déchiré entre ultra modernité et superstitions.
Mais elle ne s’attend pas à ce qu’elle va découvrir ici. Les croix de sang et les massacres d’albinos vont l’emmener très loin dans les profondeurs du mal.

  • Le temps de faire sécher un cœur d’Emilie Roger – Nouveaux auteurs

Le-temps-de-faire-secher-un-coeu

Quatrième de couverture : Suite à un accident de moto, Raphaël devient aveugle. Son frère Samuel se démène pour l’aider à se relever, mais faire renaître un photographe plongé dans le noir, c’est un défi particulièrement ardu. Sam décide à sa place qu’il doit vivre, en attendant. Est-ce que l’amour d’un frère peut suffire à réparer ? Quand le doute s’installe, c’est chaque personne rencontrée qui est mise à contribution pour faire un pas de plus. Parce que chaque pas accompli peut révéler de nouveaux espoirs. Et vous, sauriez-vous retrouver votre chemin dans le noir ?

  • Un vrai jeu d’enfant de François-Xavier Dillard – Fleuve 

Un-vrai-jeu-d-enfant.jpg

Quatrième de couverture : Et si le coup du siècle était aussi simple qu’un jeu d’enfant ?
Une étudiante fauchée accepte un job facile et bien payé : convoyer incognito la nouvelle collection d’un bijoutier de la place Vendôme.Personne ne pourra deviner qu’elle transporte des millions dans son sac à dos.
Ce sera un jeu d’enfant.
Un ex-taulard accepte un dernier coup avant de se ranger : intercepter une gamine dont le sac à dos est rempli de diamants. Une affaire sans risque et sans violence.
Un vrai jeu d’enfant.
Un flic en mal de reconnaissance se voit confier un dossier en or : un indic a parlé d’un sale coup qui se prépare place Vendôme.
Intervenir sera pour lui un jeu d’enfant.
Trois destins vont se croiser place Vendôme. Trois vies, sur le point de basculer… 

  • Haut les coeurs de Caroline Noël – Charleston

Haut-les-coeurs.jpg

Quatrième de couverture : Les amies, les amours, les enfants, un boulot passion, sans compter le succès de son blog de voyages… La vie de Chloé était si belle jusqu’à ce qu’elle assiste, incapable de réagir, à un événement bouleversant. En l’espace d’une seconde, la jeune femme sait que plus rien ne sera comme avant…

Sous le choc, elle décide de ne rien dire. À personne. Mais le silence est un lourd fardeau à porter. Désormais, tout semble s’enrayer dans sa vie. Comme si on lui avait coupé les ailes.

En pensant compter sur ses amies proches, Ada, Jess, et Mila, Chloé va se rendre compte que certaines décisions ne peuvent être prises qu’en solitaire. Leur amitié tiendra-t-elle le choc ? Et qu’en sera-t-il de son couple ?

  • Poste restante à Locmaria de Lorraine Foucher – Héloïse d’Ormesson 

Poste-restante-a-Locmaria

Quatrième de couverture : Élevée dans le culte d’un père mort par accident, Chiara, 25 ans, apprend fortuitement que son père biologique vit à Groix en Bretagne. Ébranlée par cette révélation, Chiara part à sa recherche sur l’île aux grenats.
Elle remplace la factrice pour s’intégrer à la communauté Groisillonne et mener son enquête en toute discrétion. Mais tout se complique lorsque la jeune femme apprend que deux frères Tonnerre ont croisé sa mère vingt-cinq ans plus tôt. Sur place, Chiara se lie d’amitié avec Urielle, une jeune groisillonne qui ne supporte plus le stress de Paris, et Perig, un vieux correspondant de presse dont le fils a disparu en mer. Alors que l’île l’envoûte et l’invite à rester, elle rencontre Gabin, un écrivain corse qui prête sa plume à des romanciers célèbres. Cette histoire d’amour inattendue s’épanouira-t-elle ? 
Un roman breton où la tendresse ne reste pas poste restante, où les liens du sang n’accusent pas réception, où le bateau du courrier apporte bien des surprises, et les boites aux lettres recèlent de lourds secrets.

  • Salut à toi ô mon frère de Marin Ledun – Gallimard

Salut-a-toi-o-mon-frere

Quatrième de couverture : La grouillante et fantasque tribu Mabille-Pons : Charles clerc de notaire pacifiste, Adélaïde infirmière anarchiste et excentrique. Les enfants libres et grands, trois adoptés. Le quotidien comme la bourrasque d’une fantaisie bien peu militaire.
Jusqu’à ce 20 mars 2017, premier jour du printemps, où le petit dernier manque à l’appel. Gus, l’incurable gentil, le bouc émissaire professionnel a disparu et se retrouve accusé du braquage d’un bureau de tabac, mettant Tournon en émoi.
Branle-bas de combat de la smala ! Il faut faire grappe, retrouver Gus, fourbir les armes des faibles, défaire le racisme ordinaire de la petite ville bien mal pensante, lutter pour le droit au désordre, mobiliser pour l’innocenter, lui ô notre frère.

  • Astrid de Nicole Chappe – Spinelle

Astrid

Quatrième de couverture : Saleté de réveil, il ne s’arrêterait donc jamais ! Une sonnerie provocatrice, agressive, stridente, persistait pour l’obliger à prendre conscience de la réalité…Tranquillement allongé à ses côtés, Laurent n’avait pas bougé d’un pouce. Pour lui, il n’était pas encore temps de quitter le monde des rêves. Nathalie s’étira, respira un grand coup et fit le point. Cinquante ans… Et alors ! De quoi se plaignait-elle ? Sa vie était plutôt confortable et beaucoup auraient bien voulu être à sa place. En posant le pied par terre ce matin-là, elle ne se doutait pas de ce qui l’attendait…

  • La fille de kali de Céline Denjean – Marabout

La-fille-de-Kali

Quatrième de couverture : Toulouse : Éloïse Bouquet, de la Section de Recherches de la Gendarmerie, découvre Maurice Desbals, un ingénieur a priori sans histoire, dont le corps décapité a fait l’objet d’une macabre mise en scène : sur le mur, un swastika tracé avec le sang de la victime et, au pied du lit, un tas de piécettes et des pétales de fleurs faisant penser à une offrande. La tête du défunt, quant à elle, demeure introuvable. Vengeance, règlement de comptes, acte de barbarie à connotation sectaire ? Alors que l’enquête peine à démarrer, un meurtre identique est perpétré un mois plus tard à quelques kilomètres de la ville rose. Le spectre redouté d’une tueuse en série s’inspirant de la déesse Kali se matérialise alors. Tandis que le capitaine Éloïse Bouquet et son équipe, aidés par un profileur, tentent de remonter la piste de cette psychopathe hors norme, Amanda Kraft, jeune et ambitieuse journaliste d’investigation, et Danny Chang, détective privé enquêtant de son côté sur un prétendu suicide, mènent chacun de leur côté des enquêtes parallèles qui vont les mener jusqu’à l’antre de la tueuse.

  • Minute papillon ! d’Aurélie Valognes – Livre de Poche

Minute-papillon.jpg

Quatrième de couverture : C’est l’histoire de Rose, 36 ans, mère célibataire, une femme dévouée qui a toujours fait passer les besoins des autres avant les siens. Après avoir perdu son père et son emploi, la jeune femme apprend que Baptiste, son fils unique de 18 ans, quitte la maison. Son monde s’effondre.
Cette ex-nounou d’enfer est alors contrainte d’accepter de travailler comme dame de compagnie pour une vieille dame riche et toquée, Colette.
Et si, contre toute attente, cette rencontre atypique allait l’aider à se réconcilier avec elle-même et faire face à son passé ?

  • Les jumeaux de Piolenc de Sandrine Destombres – Hugo Thriller

Les-jumeaux-de-Piolenc.jpg

Quatrième de couverture : Août 1989. Solène et Raphaël, des jumeaux de onze ans originaires du village de Piolenc, dans le Vaucluse, disparaissent lors de la fête de l’ail. Trois mois plus tard, seul l’un d’eux est retrouvé. Mort.
Juin 2018. De nouveaux enfants sont portés disparus à Piolenc. L’histoire recommence, comme en macabre écho aux événements survenus presque trente ans plus tôt, et la psychose s’installe. Le seul espoir de les retrouver vivants, c’est de comprendre enfin ce qui est arrivé à Solène et Raphaël. Au risque de réveiller de terribles souvenirs.


Je pense rester fidèle à cette pile mais tout dépendra de mes envies, de mon humeur, et de mon rythme, n’oublions pas que ce sont les vacances 😎 et que cela reste un plaisir ! 

Et puis, qui sait ?! J’irai peut-être faire un tour chez ma libraire Marion, découvrez le site de la librairie ici

En attendant, je vous souhaite de bonnes vacances pour les chanceux, et une bonne rentrée pour les autres !

Bonne lecture,

L.

20057490