Quatrième de couverture :

33 ans flic pour rien est le témoignage percutant et sans fard d’un commandant fonctionnel de la Police Judiciaire grenobloise, au confluent des plus nocives routes de la drogue européenne et d’affaires retentissantes de la région Rhône Alpes Auvergne.

L’auteur, qui fut numéro deux de la PJ de Grenoble, témoigne de son expérience des indics et des stups. La chute de son patron, Michel Neyret, le touche personnellement et ébranle la PJ au plus haut niveau, jusqu’au « 36 », le fameux quai des orfèvres.

« C’est un boulot qui colle à la peau ; transcende, pousse aux limites, donnant à celui qui l’embrasse un sentiment d’utilité, un besoin de reconnaissance, mais aussi parfois une impression de puissance poussant à négliger les dangers et les pièges du métier ». Où, quand, combien ?

Trois réponses qu’un indic doit apporter au flic, un « condé » qui sait sortir de l’eau son « tonton » ! Ce livre est un document d’actualité brut, direct.

C’est l’histoire d’une aventure humaine, celle d’un flic, toujours sur la brèche, avec ses joies et ses peines, celle d’un « accident de flic » en vraie grandeur et que seuls les passionnés peuvent connaître.

 


 

Mon avis : 

Un témoignage, ce n’est pas mon genre de lecture… et pourtant… ! Quelle claque !

Cela a été une lecture percutante de découvrir cet univers décrit par un du milieu. Gilles Guillotin est l’ancien n°2 de la PJ de Grenoble. Il a 33 ans de carrière au sein de la Police et a préféré une retraite anticipée. Il a travaillé au sein des stups.

J’ai été secouée par ce témoignage tellement réaliste, touchant, inquiétant parfois, et surtout direct. Gilles Guillotin va « droit au but » (je reste dans l’actualité, hein ?!). Il est direct dans ses propos ce qui rend son récit accessible et compréhensible de tous.

On découvre la Police Judiciaire et ses méthodes à travers des enquêtes, des arrestations, des élaborations de plan, des réussites mais aussi des moments plus douloureux comme la perte de l’un des leurs. On comprend également à quelles difficultés ils sont confrontés. Gilles aborde aussi le milieu de la Justice à travers son témoignage. Domaine assez complexe également.

Cela a été pour moi une lecture instructive, pédagogique.

Ce témoignage conforte mon opinion sur les difficultés que rencontre la Police à savoir le manque de moyens et surtout, il assoit mon profond respect pour leur travail quotidien pour nous protéger !

A découvrir !

Bonne lecture,

L.