Quatrième de couverture :

« Je ne crois pas au hasard. Ni aux malédictions. Sinon je ne serais pas flic. » Amaury Marsac

Rentrer chez soi.

Tout oublier après le cadavre de trop, vingt ans dans la police à collectionner les «ides»: homicides, infanticides, parricides…

À peine quadragénaire, le commissaire Amaury Marsac a l’impression de porter mille ans de noirceur sur ses épaules. Il n’en peut plus. Il fuit Paris direction le village de ses origines.

Mais alors qu’il renoue avec Elsa, son amour de jeunesse, une vieille dame est retrouvée morte chez elle, égorgée et tondue, un morceau de tissu bleu cousu au niveau du cœur.

Cette femme, c’est Marianne, une figure bienveillante de son passé. Horrifié, Marsac s’impose dans l’enquête.

De nouveau happé par les sombres coulisses de l’âme humaine, il va devoir démêler passions amoureuses et superstitions, blessures de l’enfance et cicatrices de l’Histoire jamais refermées.

 


 

Mon avis :

Tous les ingrédients qui font que j’aime les polars sont dans ce roman : les personnages notamment ce commissaire Amaury, bien sûr, il a ses blessures mais il possède également un coté attachant. Les personnages secondaires sont aussi intéressants et on a même envie d’en savoir davantage. Le cadre et le contexte sont sympathiques. Un meutre. Puis, une enquête, qui correspond à mes attentes : progressive… On se fait sa propre idée, on devine, on se plante, retour à la case départ, on recommence à échafauder un plan ! Eh hop !

La cerise sur le gâteau (bien que je n’aime pas les cerises confites !) c’est cette plume ! Elsa, je ne vous connaissais pas jusque là, mis à part quelques posts sur FB, j’ai été séduite par votre sensibilité et surtout, le mot « juste » et efficace.

J’ai hâte lire le suivant Oublier nos promesses publié chez Calmann-Lévy en 2018. D’ailleurs, avec ce titre, vous êtes sélectionnée pour le prix de la ligue de l’imaginaire décerné lors du salon Lisle Noir à Lisle-sur-Tarn, en septembre prochain.

evenementon19629

D’autres grands auteurs sont sélectionnés à ses cotés comme Hervé Jourdain, Mickaël Mention, Olivier Norek, Fabrice Papillon, Eric Russon, et Jeff Sourdin.

Je crois les doigts pour vous, Elsa, une femme parmi tous ces hommes, le top !

Bonne lecture,

L.