« Un auteur, sa bibliothèque, quatre questions », ce petit rendez-vous littéraire sans prétention, est né de la curiosité de savoir quel lecteur se cache derrière l’auteur. Car oui, tout auteur est avant tout un lecteur – comment écrire sans lire ?


Un auteur :

Nicolas Zeimet vit à Paris. Il écrit depuis l’âge de dix ans.

Son premier roman, « Déconnexion immédiate », est paru en 2011 chez Mon Petit Éditeur.

Après « Seuls les vautours », lauréat du Prix Plume d’Or 2015, il publie « Comme une ombre sur la ville », aux éditions du Toucan, qui le consacre comme « l’une des jeunes voix les plus douées du polar français ».

Sa bibliographie :

  • Déconnexion immédiate – 2011 – Mon petit éditeur :

Deconnexion-immediate

Quatrième de couverture : Paris, demain. Une nuit d’été dans la capitale tentaculaire assommée par la canicule. Les rues sont calmes, peut-être un peu trop. Pas un souffle d’air, le silence pour seule rumeur. Et pour cause: véhicules à l’arrêt, poussettes abandonnées, corps inanimés sur le bitume La cité, en un instant, est devenue le théâtre d’un mal étrange et foudroyant. Pour les rescapés, le cauchemar commence…

 

  • Seuls les vautours – 2014 – Editions du Toucan :

Seuls-les-vautours

Quatrième de couverture : « Un petit village de l’Utah en 1985, avant internet, la téléphonie mobile et les techniques modernes d’investigation scientifique. Shawna, une fillette de cinq ans, disparaît brutalement un matin.
Tout le village se mobilise. Non seulement les quelques policiers du poste local mais aussi le médecin, un journaliste et bien sûr les enfants. Des enfants et des adolescents qui ont l’imagination fertile et qui racontent d’étranges histoires.
En suivant les destins croisés d’une dizaine de personnages, l’enquête progresse, les haines et les attirances se cristallisent alors que des découvertes bien réelles mènent à des événements qu’on croyait définitivement sortis des mémoires. Certains, en tous cas, auraient bien voulu les oublier… »

  • Comme une ombre dans la ville – 2015 – Editions du Toucan :

Comme-une-ombre-dans-la-ville

Quatrième de couverture : A San Francisco, le Tueur des collines assassine des femmes blanches d’environ 35 ans et les marque d’une entaille au poignet. Jérôme Dubois, auteur français de bandes dessinées vivant en Californie, se lance à la poursuite du serial killer pour pimenter sa vie. Mais, rapidement, il devient la cible du tueur.

  • Retour à Duncan’s Creek – 2017 – Jigal Editions :

Retour-a-Duncan-s-Creek.jpg

Quatrième de couverture : Après un appel de Sam Baldwin, son amie d’enfance, Jake Dickinson se voit contraint de retourner à Duncan’s Creek, le petit village de l’Utah où ils ont grandi.
C’est là que vit Ben McCombs, leur vieux copain qu’ils n’ont pas revu depuis plus de vingt ans. Les trois adolescents, alors unis par une amitié indéfectible, se sont séparés dans des circonstances dramatiques au début des années quatre-vingt-dix.
Depuis, ils ont enterré le passé et tenté de se reconstruire. Mais de Los Angeles aux montagnes de l’Utah, à travers les étendues brûlantes de l’Ouest américain, leurs retrouvailles risquent de faire basculer l’équilibre fragile de leurs vies.
Ce voyage fera ressurgir les haines et les unions sacrées, et les amènera à jeter une lumière nouvelle sur le terrible secret qui les lie. Ils n’auront alors plus d’autre choix que de déterrer les vieux cadavres, quitte à renouer avec la part d’ombre qui les habite… et à se confronter à leurs propres démons.

 

 


Sa bibliothèque, quatre questions :

 

1. Vous êtes davantage livres d’occasion, livres neufs, empruntés en bibliothèque, format poche, grand format, dédicacés ou pas ? Dites-nous tout !

Nicolas Zeimet : J’ai une préférence pour les livres neufs, en format papier bien sûr. Etant très soigneux, il m’arrive aussi d’en emprunter en bibliothèque pour les vacances, afin de ne pas risquer d’abîmer les miens (avec le sable, notamment…) La plupart des livres dans ma bibliothèque sont comme neufs. J’aime autant les poches que les grands formats (que je réserve toutefois à mes auteurs favoris), et je crois bien n’avoir aucun exemplaire dédicacé.

2. Décrivez nous votre bibliothèque ? Une photo ? (Classement alphabétique, une pile de bouquins à côté du lit…)

Nicolas Zeimet : Pour la photo ce sera difficile, je n’ai que des cartons à vous proposer (je suis en pleins préparatifs de déménagement). Je quitte un appartement de taille moyenne pour un peu plus grand, ici j’avais plusieurs bibliothèques dans différentes pièces, qui croulaient sous les bouquins. Pour le prochain appart, je me fais faire une grande bibliothèque sur mesure, où je vais pouvoir rassembler toute ma collection ! Je vais enfin mettre en place un classement digne de ce nom (oui, j’adore classer et ranger).

3. Quel est le livre qui est dans votre pile à lire depuis longtemps ?

Nicolas Zeimet : Un livre de John Irving, Le monde selon Garp, qu’on m’a offert mais que je n’arrive jamais à commencer.

Le-Monde-selon-Garp

4. Quel est le petit dernier qui a rejoint votre pile à lire ?

Nicolas Zeimet : Un autre cadeau (de Noël) : un livre de recettes à base de blé noir.

5. Enfin, pourriez vous me citer un artiste (peintre, sculpteur, dessinateur…) que vous affectionnez particulièrement ?

Nicolas Zeimet : STEPHEN KING !!!!!

téléchargement