« Un auteur, sa bibliothèque, quatre questions », ce petit rendez-vous littéraire sans prétention, est né de la curiosité de savoir quel lecteur se cache derrière l’auteur. Car oui, tout auteur est avant tout un lecteur – comment écrire sans lire ?


Un auteur :

Stéphanie de Mecquenem a vécu une dizaine d’années en Amérique du Nord où elle exerçait la profession d’avocate. Elle se consacre désormais à l’écriture depuis son retour en France en 2006.

Sa bibliographie :

  • Mauvais Sang – 2009 – Edilivre AParis

Mauvais-sang

Quatrième de couverture : La vie de Tiphaine, une jeune avocate de renom bascule en apprenant l’infidélité de son mari. Abattue, elle décide de partir en vacances au Mexique, un moment, pour se ressourcer et accepter cette nouvelle réalité. Sur place, elle se lie d’amitié avec un vieil érudit détenteur de l’unique exemplaire d’un codex maya, un livre révélation sur les pratiques ancestrales de cette civilisation qui pourrait bien expliquer leur déclin. Entre traductions des glyphes, excursions et découvertes en tous genres, des usages inquiétants du passé se révèlent toujours d’actualité. Un mystère autour des rites religieux qui s’accompagne de disparitions de jeunes filles et de guides touristiques. Une histoire de sacrifice de sang pour se préserver de la fin du monde se profile aux yeux de nos héros alors que le gouvernement semble étouffer l’affaire. Ils se décident donc à enquêter plus avant dans les arcanes de cette civilisation, mais ils n’imaginent pas alors, l’envergure de cette initiative… Sur un fond de réalisme, ce roman d’aventures atypique nous entraîne dans les dessous d’une civilisation lointaine et peu connue. L’intrigue est passionnante et l’écriture qui oscille entre romanesque et tradition, donne une tonalité atemporelle et parfait l’originalité du roman.

  • Le silence des cris – 2012 – Edilivre AParis

Le-silence-des-cris

Quatrième de couverture : Qui tue ces jeunes femmes ? Le doute et la peur envahissent les habitants le long de cette route de plusieurs centaines de kilomètres dans le Grand Nord Canadien. De nombreuses jeunes Amérindiennes disparaissent ou sont retrouvées curieusement mutilées sans que les autorités ne réagissent. Le mystère perdure jusqu’à ce que, enfin, la nouvelle coroner en chef, le Dr Maryse Tremblay, s’intéresse à l’affaire et décide de confier l’enquête à un duo de choc : Tiphaine Dumont, jeune avocate française fraîchement nommée coroner, et Sir James Jeffrey, épigraphiste anglais à la retraite et au flegme tout britannique dont l’érudition sera mise à rude épreuve.

Inspiré d’un fait divers réel, voici un nouvel opus des enquêtes de Tiphaine et Sir Jeffrey mêlant habilement suspense, humour glacial et aventure qui vous conduira cette dois des buildings de Montréal aux confins du Grand Nord québécois.

  • Trouble – 2017 – Editions Lajouanie

Trouble

Quatrième de couverture: Tiphaine Dumont, française établie au Québec et fraîchement nommée coroner est chargée d’une enquête sur une série de suicides touchant des étudiantes.
Deux hommes l’assistent dans cette tâche apparemment banale : un sémillant procureur qui ne la laisse pas indifférente et Sir James Jeffrey, un retraité anglais à l’humour terriblement british.
Ce trio parviendra-t-il à stopper la vague de décès – suicides ou crimes ? – qui agite le campus de l’université de Montréal ?

Elle participe également à un recueil de nouvelles policières qui paraîtra chez Belfond au printemps 2017 aux côtés notamment de Karine Giebel, Ingrid Desjours et Barbara Abel.

Vous pouvez également retrouver son actualité sur sa page FB ici ou encore sur le site des éditions Lajouanie.


Sa bibliothèque, quatre questions :

1. Etes-vous davantage livres d’occasion, livres neufs, empruntés en bibliothèque, format poche, grand format, dédicacés ou pas ? Dites-nous tout !

Stéphanie De Mecquenem : Au grand malheur de mon portefeuille je suis incapable d’emprunter un livre à la bibliothèque car l’idée de devoir le rendre m’est insupportable ! De plus, j’adore l’odeur incomparable du livre neuf. Ma préférence va au grand format et s’il est dédicacé c’est encore mieux !

2. Décrivez nous votre bibliothèque ? Une photo ?

Stéphanie De Menecquem2

Stéphanie De Mecquenem : Etant donné ma difficulté à me séparer de mes livres j’ai plusieurs bibliothèques (en fait une quasiment dans chaque pièce) avec un classement par genre et alphabétique (littérature « noire » et littérature « blanche »). Je tiens également un carnet de lectures (le notebook de chez moleskine, j’en achète un à chaque Noël, c’est ma petite tradition plaisir). Cela me permet d’éviter les achats en doublé de savoir si je vais suivre les publications d’un auteur etc)

Stéphanie De Menecquem

« Une bibliothèque bien gardée ! » dixit Stéphanie

3. Quel est le livre qui est dans votre pile à lire depuis longtemps ?

Stéphanie De Mecquenem : Au revoir là haut de Pierre Lemaitre. Je veux absolument le lire avant de voir le film mais j’ai beaucoup de mal à passer les 40 premières pages car je n’apprécie plus du tout les scènes de violence.

Au-revoir-la-haut

4. Quel est le petit dernier qui a rejoint votre pile à lire ?

Stéphanie De Mecquenem : En ce qui concerne ma dernière acquisition, il s’agit d’un livre de William Wilkie Collins (qui est un de mes auteurs favoris et à qui Hitchcock vouait une grande admiration). Le livre s’intitule « Seule contre la loi » et c’est le premier roman policier dont le détective est une femme. J’ai bien hâte de le lire.

Seule-contre-la-loi

 

Petit bonus :

Pourriez-vous citer un artiste (peintre, sculpteur, dessinateur…) que vous affectionnez particulièrement ? J’ai un autre rendez-vous sur le blog qui s’intitule « l’artiste de la semaine ». Je présente son parcours, sa vie, puis sur la page FB, tous les jours, je mets en avant une œuvre de l’artiste.

Stéphanie De Mecquenem : Pour ce qui est de la peinture je dirai Edward Hopper, pour le cinéma ce serait Alfred Hitchcok et pour l’écriture ce serait Agatha Christie qui m’a vraiment donné le gout de la lecture.

Edward-Hopper-Wallpaper-19201200


Merci ! Merci, Stéphanie ! Très agréable d’avoir fait ta connaissance, j’ai apprécié nos échanges et je suis impatiente de lire Trouble dédicacé grâce à Laurence (Lolo Brodeuse) Bonne lecture,
L.