Un auteur, sa bibliothèque, quatre questions : Laure Manel


Un auteur :

Laure Manel est née en 1978. Elle est professeur des écoles dans le Maine et Loire.

Elle a toujours voulu écrire. Laure a suivi un cursus littéraire et suivi aussi des formations spécifiques.

A ce jour, Laure a écrit quatre livres, le cinquième sortira au mois de mai aux Editions Michel Lafon

  • Histoire d’@ – 2015 – Bookélis

histoire

Quatrième de couverture : Et si votre passé retrouvait le chemin de votre boîte mail ? Il est parti sans se retourner vers New-York qui lui tendait les bras. Et l’a laissée dans une incompréhension majeure. Douze ans après, il réapparaît derrière son écran, et commence alors une correspondance par mail, comme une conversation. L’occasion d’évoquer les souvenirs, et de se parler de leur vie. Mais quand le passé ressurgit, comment le présent pourrait-il ne pas être ébranlé ? Un roman épistolaire moderne qui rend hommage à l’amitié, questionne l’amour, et interroge les choix de vie.

  • L’embarras du choix – 2016 – Bookélis

L-embarras-du-choix

Quatrième de couverture : Quelle a été votre dernière décision ? Quels ont été vos choix de vie importants ? Nous sommes toutes et tous confrontés à lembarras du choix ! Ce livre vous plongera directement dans le mariage d’’Emma et de Julien. Elle doit dire OUI… bien sûr, puisque toute lassemblée est suspendue à ses lèvres. Sauf que… un malheureux contretemps va emmener Emma dans un film intérieur dont elle est lhéroïne, et qui va lui faire vivre un hypothétique avenir, complètement irréel et fantasmé. Cette incursion dans son imaginaire lui apportera-t-il la réponse à la question que le prêtre vient de lui poser ?

  • La délicatesse du homard – 2017 –  Michel Lafon

20171224_153925913664398.jpg

Quatrième de couverture : François, directeur dun centre équestre en Bretagne, découvre, lors dune promenade à cheval sur la plage, une jeune femme inconsciente au pied dun rocher. Plutôt que dappeler les secours, il décide sans trop savoir pourquoi de la ramener chez lui pour la soigner. À son réveil, linconnue paraît en bonne santé, mais peu encline à parler. Elle déclare sappeler Elsa mais refuse de répondre à tout autre question. Commence alors entre le célibataire endurci et cette âme à vif une étrange cohabitation, où chacun se dévoile peu à peu à lautre sans pour autant totalement révéler les secrets qui le rongent. Et même si le duo en sapprivoisant sapaise, leur carapace peine à se fendre. Qui est Elsa et quelle vie est-elle en train de fuir ?

Si vous le souhaitez, vous pouvez retrouver mon avis sur ce livre ici

  •  La (toute) dernière fois – 2017 – Bookélis

La-toute-derniere-fois

Quatrième de couverture : On pense souvent à nos premières fois… Premier jour d’école, premier vélo sans roulettes, premier baiser, première cigarette… Mais c’est si loin, tout ça ! Nos dernières fois ne sont-elles pas plus présentes, plus fortes, plus propices à la réflexion ? Souvenez-vous… de la dernière fois que vous avez vu votre meilleur ami, de la dernière fois que vous êtes allé à la mer, de la dernière fois que vous avez fait une gaffe… Ou imaginez-vous au crépuscule de votre vie, vous rappeler vos toutes dernières fois. Ce recueil de textes vous plonge dans 60 vies.60 personnages, 60 anonymes, qui pourraient être chacun d’entre vous.60 anecdotes, comme des bribes de vie… des souvenirs récents ou plus lointains, légers, doux-amers ou plus graves.60 émotions, ou presque… qui vous divertiront, vous interrogeront, vous étreindront…Tout au long de ces textes, vous vous identifierez, vous sourirez, vous serez peut-être aussi un peu remués… et vous penserez à toutes vos dernières fois, vécues et à venir. Alors vous aurez sans doute aussi une envie : vivre à        100 %.

  • Roman à paraître chez Michel Lafon – Mai 2018 

Sa bibliothèque, quatre questions :

1. Vous êtes davantage livres d’occasion, livres neufs, empruntés en bibliothèque, format poche, grand format, dédicacés ou pas ? Dites-nous tout !

Laure Manel : Je suis tout ça, et même livres numériques (ma bibliothèque Kindle ne prend pas beaucoup de place ;-)).

J’achète des livres neufs (brochés si je suis « fan » ou poches), mais aussi (rarement) d’occasion… Je suis abonnée à la médiathèque de ma ville, et j’y emprunte des livres (quoique, en ce moment très peu, car ma PAL à domicile déborde et me suffit amplement).

Comme j’aime aller dans des salons du livre, oui, j’en ai des dédicacés. Maintenant que je suis « de l’autre côté », je crois que ce sera moins le cas ;-).

2. Décrivez nous votre bibliothèque ? Une photo ?

Laure Manel : Ma bibliothèque se trouve dans mon bureau, pièce où je ne fais, bizarrement, que passer. Elle n’est pas très « esthétique » (je vous épargne la photo) : les divers meubles sont un peu dépareillés et pas tout jeunes… J’ai trop de livres pour la place dont je dispose sur les étagères, donc c’est un peu encombré (j’ai même des double-rayonnages). Les livres ne sont pas classés en ordre alphabétique, mais par genres et formats : beaux livres, encyclopédies, romans brochés, romans en poche (classiques/contemporains), littérature de jeunesse (dont albums), théâtre, poésie, essais, livres de « développement personnel », et livres théoriques en rapport avec l’écriture.

J’ai aussi des livres dans ma chambre (et ma Kindle) : celui (ou ceux) que je lis ou vais lire…

 

PAL-pourleslecturesdeLouise

3. Quel est le livre qui est dans votre pile à lire depuis longtemps ?

Laure Manel : Ma PAL papier et numérique déborde… La faute à mon rythme de lecture ridicule en ce moment (j’écris…) et au fait que je continue mes achats… ! Je crois que je n’arriverai jamais à tout lire… Je ne saurais donc en choisir un parmi tous les livres qui attendent d’être lus depuis des années.

4. Quel est le petit dernier qui a rejoint votre pile à lire ?

Laure Manel : Les deux derniers livres (au format papier) que j’ai achetés sont « Le crime de l’Orient-Express » (lu il y a longtemps, mais je voulais le relire avant de voir l’adaptation ciné actuelle… c’est donc mon livre en cours de lecture) et « Quoi qu’il arrive » de Laura Barnett (pour son originalité), que je lirai peut-être dans très longtemps…

 

laura                                                     Le-Crime-de-l-Orient-Expre


 

Je remercie vivement d’avoir répondu présente pour cette interview, c’est toujours sympathique d’apprendre à connaitre un auteur à travers sa bibliothèque et ses lectures !

N’hésitez pas à retrouver l’actualité de Laure sur son site dont vous trouverez le lien ici

Pour conclure, en cinq mots : Vivement le mois de MAI ! 😉

Bonne lecture,

L.