logo_lectures_louise_couleur

20171126_210223

Quatrième de couverture

Alexandre, Marco et Sophie connaissent une amitié de trente ans et autant d’amour, de blessures, de déceptions et de joies. Désormais adultes, confrontés au poids du quotidien et des responsabilités, à l’existence et ses tourments, sonne l’heure de faire des choix.Mais que reste-il des certitudes lorsque le sort frappe au hasard ? Juste un vertige, profond et déroutant, des liens indéfectibles, et parfois comme la nécessité de respirer, le besoin de danser et celui de s’aimer. Découvrez la bande de copains drôles et attachants qui a fait le succès d’Hier encore, c’était l’été, et plongez dans une magnifique histoire d’amitié, un hymne à l’entraide, qui fait la part belle à la vie et à notre humanité.

Mon avis

Quel plaisir de retrouver cette joyeuse bande de copains… Ils ont grandi bien sûr, mûris et surtout ils font face aux épreuves de la vie. Comme dirait ma Belle Maman, petits, petits soucis, grands, grands soucis !

L’amitié, la famille, les relations fraternelles, sont les thèmes de ce deuxième opus.
J’ai lu cette suite comme on regarde une saga télévisée d’été, c’est très plaisant de replonger dans l’univers de Julie. J’ai trouvé cette suite un peu plus « triste » mais ce n’est pas tout à fait le terme, les différents personnages se heurtent à la réalité de la vie qui n’est pas toujours rose.

Je vous rappelle que vous pouvez découvrir Hier encore, c’était l’été publié aux éditions Livre de Poche.

20170829_185758

Quatrième de couverture

Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble ils sont nés, ensemble ils ont grandi, en toute insouciance. Mais lorsque la vie les prend au sortir de l’adolescence, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir apprendre à se battre pour exister. À travers les drames subsistent l’amitié, les fous-rires et les joies. Et l’amour, qui les sauvera. Tendre portrait d’une génération, Hier encore c’était l’été est un roman résolument optimiste qui accroche le cœur pour ne plus le lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines.C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie

Mon avis

Allez, hop ! Dès les premiers chapitres vous êtes embarqués avec Alexandre, Marco, Sophie, Anouck, Marie… Une joyeuse bande d’amis, cousins, frères et sœurs : un beau mélange !

Avec eux, vous allez sourire, grandir, mûrir, pleurer, vous révolter mais aussi vous amuser, et tomber amoureux ! Un chouette programme qui fait que je suis impatiente de lire la suite car oui, d’ici là fin de l’année, nous pourrons les retrouver.

Ce qu’il m’a plu ce sont ces relations familiales et amicales : père-fils, frère-soeur, petit-fils – grand-mère, meilleurs amis. Cette complicité qui existe entre deux personnes et ce lien qui font que l’on traverse des épreuves de la vie ensemble.

Ce livre a fait écho en moi ! Un très joli roman !

A lire ! Je vous souhaite de prendre autant de plaisir que moi en lisant des deux romans divertissants.

La seule question que je me pose : y-aura-t-il un troisième ? Aurons-nous l’occasion de retrouver Marco, Pénélope, Alexandre, Anouck, Sophie… J’ose l’espérer !

Je remercie encore une fois les Editions Mazarine Mazarine de m’avoir permis d’organiser mon premier concours, encore félicitations à Sabrina !

Bonne lecture,

L.