Les âmes rivales – René Manzor – Pocket

logo_lectures_louise_couleur

20171126_194108

Quatrième de couverture

Nouvelle-Orléans, 1975. Dans la pénombre de l’église, une fillette supplie le prêtre de l’aider : un homme étrange qui se dit son ami la suit partout, mais elle est la seule à le voir, personne ne la croit ! Elle s’appelle Cassandre, elle est terrifiée, et le prêtre ne trouve pas les mots… la fillette s’enfuit. Dix ans après, à New York, quand Cassandre tombe follement amoureuse, la peur revient : le fantôme qui la hante depuis son enfance n’acceptera jamais de rival… « On s’accroche à ce roman comme à une furieuse envie de vivre.

Mon avis

Rapidement, nous sommes plongés dans la vie de Thomas, Matt, Mélie et Cassandre. Nous faisons quelques allers-retours dans les années 1975, 1980, puis 2010, ce qui nous permet de comprendre les liens entre eux, c’est rudement bien mené. Les personnages sont très attachants, le lecteur n’a qu’une envie, c’est de les aider.

Lecture très agréable même si je ne suis pas une adepte du fantastique, un soupçon de surnaturel qui crée une certaine addiction à l’histoire. Les pages se tournent plus rapidement, René Manzor installe un rythme soutenu très appréciable.

René Manzor possède une sensibilité dans son écriture qui entraine une sympathie même avec le personnage le moins aimable ! Je ne sais pas si cela se dit, mais, je dirai que René Manzor a une « écriture visuelle ». C’est peut-être lié à son métier initial (réalisateur, scénariste…).

Une vraie réussite !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s